Species of spaces and other Pieces//Laurent le Bourhis //Atelier GH

Communiqué 

Laurent le Bourhis (France)

Avant-Après
Installation in situ durant 576 heures

du 16 mai 2013 au 09 juin 2013

Atelier GH – 38 rue de Malte – 75011 Paris – Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h

Vernissage le 16 mai 2013 // 18h30 à 22h00, en présence de l’artiste

Visite presse et médias, le jeudi 16/05 de 16h00 à 18h00

Informations et contact :

contact@proposdartistes.com//06 22 33 66 25

+ sur l’artiste : http://www.proposdartistes.com

Species of Spaces and other Pieces – Chapitre I/part 2

En clin d’œil au titre de George Perec, « Espèces d’espaces », Propos d’Artistes investit l’Atelier GH au 38, rue de Malte dans le 11è arrondissement, et propose à plusieurs artistes internationaux de s’approprier, à partir du 18 avril 2013, cet espace singulier pour en éclater les limites.

L’espace de l’atelier GH est un cube, élément architectural par excellence et volume de référence. Il sera aussi en quelque sorte la page blanche que Pérec évoque dans son livre. Un espace originel et intime dans lequel chaque artiste installera sa forme propre et nous fera partager sa relation à l’espace durant quelques jours.

Il sera donc question d’espace(s) bien-sûr mais aussi de temps, d’espace mental et de performance spatio-temporelle, d’espace irrationnel, impossible, inutile, éphémère, impalpable, bref dans ce cube là tout peut se jouer, se disloquer et les créations se décliner à l’envi : 4 artistes se succéderont jusqu’au mois de décembre dans les murs normés de l’Atelier GH tandis qu’une trentaine de propositions viendront habiter et investir autant de micro-espaces de 50 cm de côté.

Autant de regards, de singularités, de rencontres poétiques et de performances intriquées les unes aux autres pour tenter de définir de nouveaux repères.

Cet événement hors des sentiers battus aurait également pu s’intituler, encore en référence à Pérec, Prière d’insérer.

Fort du soutien de l’atelier GH et de son fondateur Gaël Hiétin, Propos d’Artistes a choisi de confier une carte blanche à l’artiste performeur Laurent le Bourhis.

Depuis plus de 15 ans, ses oeuvres interrogent le temps de l’acte créatif puis perceptif à travers des installations évolutives, souvent performatives, qui se développent dans une tempo-ralité dépassant celle de l’exposition, mêlant l’imperceptible et la disparition en tant que valeur ajoutées.

L’artiste nous propose à l’occasion de ce deuxième opus, une installation intitulée « Avant-Après ».

Architecture de l’instant, Avant-Après est une structure complexe constituée de milliers d’éléments, de points d’accroche, de lignes porteuses, principales et secondaires. Les forces en action, la pesanteur, les tensions inhérentes à la matière utilisée, agissent contre la stabilité de la structure et chaque rupture provoque une ré-organisation de l’ensemble et un nouvel équilibre, éphémère.

Deux caméras sont disposées au coeur de l’installation afin de capter l’ensemble du processus de transformation : la première enregistrera une image toutes les deux minutes durant 3 semaines, jour comme nuit, la seconde sera connectée au web et retransmettra online l’affaissement de l’installation.

A cette occasion l’artiste éditera une série limitée de 12 photographies (numérotées 1 à 12), tirées sur dibon et caisse américaine et produira un film vidéo de 2 minutes.

Un artiste et une oeuvre à découvrir absolument  !

Avant-Après

Avant-Après est une architecture de l’instant, une structure complexe constituée de milliers d’éléments, de points d’accroche, de lignes porteuses, principales et secondaires. Les forces en action, la pesanteur, les tensions inhérentes à la matière utilisée, agissent contre la stabilité de la structure et chaque rupture provoque une ré-organisation de l’ensemble et un nouvel équilibre, éphémère.

Sitôt l’édifice achevé, le processus se met en marche et l’ossature est en sursis : un affaissement infime, imperceptible mais inéluctable s’opère chaque seconde. Cet affaissement, qui appartient à une autre tem- poralité, n’est pour ainsi dire pas visible à l’oeil nu. Seuls apparaissent les ruptures franches, les macro- fractures, en d’autres termes les événements marquants et les grands bouleversements qui déséquilibrent et redistribuent les forces l’ensemble de la construction. Lorsqu’une connexion entre deux éléments lâche, le poids de l’ensemble est réparti sur les autres modules, leur faisant supporter une charge plus grande encore, jusqu’à ce que le plus faible d’entre eux lâche à son tour..

Pour cette installation in situ, deux caméras seront installées : la première enregistrera une image toute les minutes durant 3 semaines, jour comme nuit, le seconde sera connecté au web et retransmettra online l’affaissement de l’installation.

Avant Apres /Installation in situ durant 576 heures

C’est l’histoire d’un affaissement programmé, d’une chute si lente qu’on a du mal à y croire et pourtant , imperceptiblement tout cela s’effondre.
C’est une structure, un réseau, un corps constitué de milliers d’éléments, lorsqu’une connexion entre deux éléments lâche, le poids de l’ensemble est alors réparti sur les autres modules, leur faisant supporter une charge plus grande encore, jusqu’à ce que le plus faible d’entre eux lâche à son tour..
une architecture de l’instant

 Webcam 24/7 durant  3 semaines

Parcours

Laurent le Bourhis débute son parcours artistique en 1997 par des installations dites dramaturgiques : des performances réalisées par le public, avec sa collaboration ou à son insu. Il crée par la suite des vidéos, sculptures, performances, installations, des scénarii basés sur le détournement et le (re)positionnement physique et critique du visiteur. L’installation demeure un axe important de son travail. Laurent Le Bourhis fabrique des vanités contempo- raines, interactives et recyclables. Les aspects récurrents de son travail sont l’action du temps, à la fois insidieuse et délibérée, la métamorphose, ainsi que la destruction, souvent suivie d’une renaissance. Ses oeuvres interrogent le temps de l’acte créatif puis perceptif et certaines sont de fait indéfiniment en cours de réalisation et très souvent en expansion. La décomposition des matériaux, son incidence sur la forme, ou l’accumulation, modifient chaque pièce de façon inéluctable.

Depuis 2008, il propose des installations évolutives, souvent performatives, qui se développent dans une tempo- ralité dépassant celle de l’exposition, mêlant l’imperceptible et la disparition en tant que valeur ajoutées.

Selection d’expositions solos et collectives
2013 – Actes_en silence / exposition collective – Frais Vallon , Marseille
2013 – Cette Famille / exposition collective – La Conserverie , Metz
2012 – Submersive videos / exposition personnelle – CPR – Brooklyn, New York – USA 2012 – Résidence / Les grands terrains – laboratoire artistique – Marseille – France 2012 – Submersive / Exposition personnelle – Les grands terrains – Marseille – France 2011 – Festival de Danse de Cannes – Palais des Festivals – Cannes – France
2011 – Il faut brûler pour briller – Bruxelles/Caen – Belgique/France
2011 – Rendez-vous – exposition collective – Roiffé – France
2010 – Jerk Off Festival – Paris – France
2010 – Festival de Marseille – Palais Longchamp – Marseille – France
2008 – Il faut brûler pour briller – Hôtel Le Meurice – Paris – France
2008 – Watermill Center – Watermill – N.Y. – USA
2005 – Palais présidentiel – Bucarest – Roumanie
2004 – Vendôme Luxury – Paris – France
2003 – By Carole de Bona – Paris – France
2002 – V.I.A. – Exposition collective – Paris – France

+ sur l’artiste

Partenaires

À la fois bureau de création, galerie et showroom, l’Atelier GH est un lieu multiple et polymorphe.

Design, architecture, scénographie, prospective, création poly-sensorielle, nouvelle technologie et art contemporain s’y côtoient ; afin de proposer de nouveaux territoires d’influences et d’innovations créatives.

Atelier GH // Gaël Hiétin_38 rue de Malte _ 75011 Paris // 06 81 28 37 79 // http://www.ateliergh.com

 

« Brassée en Hollande depuis  1615, Grolsch est la bière des indépendants d’esprit.

A la croisée d’univers artistiques aussi variés que le Cinéma, la Musique ou l’Art, Grolsch soutient et défend avant tout cette indépendance, gage d’originalité, de passion et de vérité. »

http://www.facebook.com/pages/Grolsch-France/372313845389

Contact : arthur.cattier@sabmiller.com

« Retrouvez notre partenaire sur la page Facebook Grolsch France pour découvrir son univers et vous tenir au courant de sa riche actualité artistique et décalée ! ».

 

 

 

 

 

LA PICCOLATA ITALIA
Un restaurant Italien, tenu par des Italiens ? Oui cela existe !! La Piccola Italia
Dans un cadre chaleureux offrant l’été l’une des plus agréable terrasse des environs, venez déguster des plats typiques d’influence Calabraise préparés dans les règles de l’art.
Si La Piccola Italia propose des pizzas (souvent étonnantes), c’est dans les plats de pâtes, viandes et poissons que les talents de la cuisine s’expriment pleinement.
Des produits frais pour la pluparts rapportés directement d’Italie par le patron, un savoir faire ancestral, un cadre accueillant, buon appetito !!!

 

86 Avenue Général de Gaulle
94170Le Perreux sur Marne
Telephone : 01.48.72.49.40
Email : giampiero@hotmail.fr

 

 

Fournisseur de matériel pour les métiers d’art et les loisirs créatifs depuis 1854

http://graphigro-paris11.fr

Rougier & Plé – Graphigro

5 ter, cité Voltaire 75011 Paris

 

 

« UN AUTRE REGARD SUR LES PASSIONS MODERNES »

http://www.dedicatemagazine.com/

DEDICATE Publishing

37 rue des Mathurins – 75008 Paris

 

 

Agence Web design et créations graphiques

http://www.limbus.fr

Limbus Studio

12 Passage de Flandre – 75019 Paris

Galerie

 

facebook marketing