Exposition Simon Procter

Exposition Simon Procter // Under Lutetia // Galerie Framology // 15/11- 05/12

Communiqué

SIMON PROCTER (UK)

Under Lutetia

Installation photographique in Progress
du 15 novembre 2013 au 05 décembre 2013

Vernissage le vendredi 15 novembre 2013 de 18h à 22h,
en présence de l’artiste

Visite presse et médias,
le vendredi 15 novembre 2013 de 18h à 22h

Galerie Framology – 30 rue de Malte – 75011 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h

Contact et renseignements : contact@proposdartistes.com // Tel : 06 22 33 66 25

A

L’agence Propos d’Artistes, en collaboration avec la galerie Framology, est heureuse de vous présenter en exclusivité l’exposition Under Lutetia du photographe Anglais Simon Procter.

Reconnu pour avoir photographié les plus grandes personnalités, stars hollywoodiennes et top-modèles internationaux à travers l’univers de la mode, de la publicité et du showbiz, Simon Procter nous fait partager à l’occasion de cette magnifique exposition, une autre facette de sa création.

Le projet Under Lutetia, a été lancé à Paris en 2009 et consiste à immortaliser jour après jour la vie de l’artiste et les temps forts qui marquent son existence, à travers un journal photographique expérimental et entièrement réalisé avec son iPhone.

Organisée pendant la semaine de Paris Photo, cette exposition nous présente une sélection de photographies soigneusement choisies par l’artiste et soutenue par une scénographie soulignant parfaitement l’esprit qui anime ce projet : sensible et en constante évolution.

Dans cette perspective et pendant toute la durée de l’exposition, l’artiste se prêtera au jeu d’un work in Progress.

De nouvelles images viendront enrichir le dispositif jour après jour, au fur et à mesure des déplacements et de l’inspiration de l’artiste.

Simon Procter

Son travail reflète un style de vie, une synthèse unique et singulière, entre peinture classique et photographie de mode.

Simon Procter fait partie d’un nouveau courant d’artistes contemporains qui se situent à la frontière des mondes de la Haute Couture et des Beaux-arts.

Sa vie est partagée entre Paris et New-York et son travail apparait régulièrement dans des magazines culturels et de style de vie comme V Magazine, Vogue, Harper’s Bazaar et le New York Times.

L’artiste est reconnu pour ses photographies de stars hollywoodiennes, de top-modèles internationaux mais aussi pour ses multiples collaborations avec les plus grandes personnalités que compte le monde de la mode, de l’art et du show-biz à travers les plus grandes capitales.

La composition de ses œuvres se révèle souvent riche et complexe rendant ainsi encore plus floues les limites entre photographie et peinture.

Simon Procter a grandi dans un petit village de mineurs dans le Nord de l’Angleterre, a étudié les Beaux-arts pendant plusieurs années avant de venir vivre à Paris à la fin des années 1990, où il développa sa technique photographique autour des défilés de mode et de leurs environnements architecturaux.

Le célèbre magasin Colette à Paris décida immédiatement d’exposer son travail (exposition sponsorisée par les maisons Armani et Prada).

Il retint alors l’attention des créateurs de Haute Couture Karl Lagerfeld et John Galliano avec qui il continue encore aujourd’hui de travailler en étroite collaboration.

Un peu plus tard, la présentation de son œuvre Galliano Royal lors de sa première grande exposition internationale à Art Basel a été le plus grand succès de l’histoire de la galerie. Depuis Simon Procter a exposé dans un grand nombre de galeries et musées et son travail est présent dans de nombreuses collections prestigieuses.

Parmi ses clients on compte le Boston Museum d’art contemporain, Nokia, Marriot Hotels, Adidas Y-3, L’Oréal Paris et Nike, Galeries Lafayette, Reebok, Montblanc, Banque National de Paris, et des collectionneurs privés…

Parcours

SELECTION

2012 « Simon Procter » Rausenbaum Art Gallery, Miami Beach, USA

2011 « Rendez-vous », International exhibitions of contemporary art, Domaine Saint Hilaire, France

2010 « Exhibitions Record½Art Paris », International Contemporary Art Fair, Grand Palais, Paris, France

2009  « DIOR60 , 60 years of photography, », group show, Museum of Modern Art, Moscow, Russia

2008 « The house of Christian Dior Flew », Simon Procter and Nan Golding, group show, Moscow, Russia

2008  « In Fashion Show » , group show, Art Basel Miami Beach, Miami Beach, USA

2005 « 10 pages special New-York », solo show, Chez Colette, Paris, France (sponsored by Giorgio Armani and Prada)

PRESSE

2011, « Simon Procter », Dedicate Magazine, (FR)

2009, « Is it art ? », The independent on Sunday (UK)

2008, « No bed no glory », Identity Matters,

2007, « Greater New World », Korean Vogue,

PUBLICATIONS

New York Times, T Magazine, V Magazine, V Man, Harper’s Bazaar USA, Harper’s Bazaar RUSSIA, Telegraph Magazine (UK), Vogue Nippon, Vogue (USA), Vogue Korea, Sunday Time, British GQ, Big Magazine, Flair, German GQ STYLE, Quarters Magazine, Vs. Magazine.

CLIENTS AND COLLECTIONNEURS

The Boston Museum of Fine Art, Adidas, Nike, L’Oréal, Galleries Lafayette, Reebok, Marriott Hotels, Montblanc, Banque National de Paris, private collectors.

Vernissage

 

Partenaire

Le boom des smartphones a profondément changé notre rapport à la photographie. L’appareil photo, disponible à tout moment, devient une extension naturelle de notre œil. On pose, on photographie nos plats, nos potes, auto-portraits… on shoot frénétiquement et sans compter le nombre de clichés restants sur les 24 photos de la pellicule…

Que reste-t-il de ces photos? … partagées en ligne, éparpillées sur le cloud ou stockées sur un disque dur menaçant de crasher à tout moment.

La photographie en tant qu’objet a pratiquement disparue. Les labos photos proposent des tirages «au kilo» sur papier brillant où nos visages prennent l’apparence de poupées de cire. On ne retrouvera plus de vieux clichés dans une boite à chaussure abandonnée dans un grenier…

Partant de ce constat nous avons souhaité proposer une alternative pour retrouver la photo «tactile», retrouver cette sensation particulière de tenir un vieux cliché à la main, comme pour une lettre manuscrite.

Framology souhaite redonner toutes ses lettres de noblesse à la photographie tout en s’adaptant aux nouveaux modes de prise de vue

Contact : contact@framology.com

Visitez notre site : http://framology.com

facebook marketing