ORCHESTRE DE BALALAÏKA SAINT-GEORGES

ORCHESTRE DE BALALAÏKA SAINT-GEORGES

PRESENTATION

« La Russie des fleuves paisibles, la Russie immense, profonde et généreuse. »
L’aventure musicale de cet ensemble commença en 1993.

Reprenant le nom qui par le passé désignait l’orchestre des élèves de l’Institut Saint-Georges établi au Potager du Dauphin à Meudon (un collège et internat tenu autrefois par des pères jésuites pour garçons d’origine russe).

Les jeunes Russes furent nombreux à y faire leurs études et certains s’initièrent à la balalaïka dont la pratique était encouragée et enseignée, notamment pour toute une génération, par Pavel Volochine.

Ce fut un réel « petit conservatoire de la balalaïka en France ».

Ancien élève de ce collège, Pétia Jacquet-Pritkoff dirige et compose les arrangements et orchestrations en s’inspirant de mélodies traditionnelles.

Ces arrangements mettent en valeur les différents timbres des instruments de l’orchestre.

L’Orchestre de balalaïkas Saint-Georges réunit aujourd’hui vingt-trois musiciens qui se partagent six registres pour six tailles d’instruments (piccolo, prima, secunda, alto, basse chantante, contre-basse).

L’originalité de l’orchestre est d’être uniquement constitué par la famille des balalaïkas ce qui est un phénomène rare, même dans le pays de la balalaïka, la Russie.

La balalaïka prima est la soliste de l’orchestre, elle se joue au doigt et non au plectre ce qui permet d’obtenir une riche palette de sonorités.

Sa technique est d’autant plus surprenante que deux de ses trois cordes sont accordées à l’unisson (mi, mi, la).

Rare et peut-être unique, un orchestre composé de toute la famille des balalaïkas, un son original et étonnant…

PARCOURS PETIA JACQUET-PRITKOFF

Russe par sa mère, issue de l’émigration dite « blanche » de la révolution de 1917, et de père français, Pétia découvre tout jeune la balalaïka à l’Institut Saint-Georges de Meudon.

Ils ne se sépareront plus et Pétia Jacquet-Pritkoff va faire sonner l’instrument dans de nombreux cabarets et restaurants russes de Paris tel que : Raspoutine, Tsarévitch, Balalaïka ainsi que Chez Ludmila Lopato.

Il se produit également en concert dans différentes formations accompagnant ballets et chanteurs tels que ; Ivan Rebroff, Iouri, ballets Grjébina et ballet Souliko dans le monde entier.

Pour le cinéma, il participe au film « La Bûche » de Danielle Thomson et joue dans l’opéra « La Khovantchina » de Moussorgsky à l’Opéra Bastille.

Professeur de balalaïka au conservatoire russe Serge Rachmaninoff de Paris, , Pétia Jacquet-Pritkoff fonde en 1993 l’Orchestre de Balalaïkas Saint-Georges dont il est l’arrangeur, le compositeur et le chef d’orchestre, et avec lequel il se produit régulièrement en France mais aussi en Russie.

PROGRAMME

Le colporteur

Kalinka

La marche de Saint-Georges

Suite russe n°1

Suite russe n°2

Les reproches

Molodenki

Par-delà le vallon

Songe d’automne

Les cloches du soir

La ronde

Toumanouchka

répertoire non exhaustif

VIDEO

http://youtu.be/F1B4wIqXxHs

Orchestre de Balalaïka St-Georges
sous la direction de Pétia Jacquet-Pritkoff | Sainte-Chapelle Paris 2011
Andreev | La Lune Brille

Categorized: 2012 , BLOG , Focus Artistes
facebook marketing