CYRIL LE VAN

DÉMARCHE

Cyril Le Van utilise une technique de reproduction photographique afin de remonter à taille réelle les objets archétypaux de notre société et recompose un décor cousu de fil blanc.

Il brouille les limites entre art et culture populaire en utilisant principalement le concept de marque pour évoquer la globalisation, le consumérisme et les conséquences sur notre société.

Son travail, mêlé d’humour et d’ironie se situe dans la continuité du Nouveau Réalisme et du Pop Art. La poétique qui s’en dégage combine un discours politique engagé à une forme ludique et attractive à travers lequel il cherche à retranscrire le malaise identitaire de notre société abreuvée de logos, d’images mais en manque de repères.

Son œuvre s’intéresse aux questionnements de globalisation, de consommation et de leurs répercutions sur notre société.

L’artiste photographie sous tous leurs angles des tee-shirts Adidas, des sneakers Nike, des chaussures Repetto, des montres Rolex, des sacs Vuitton… puis les imprime sur un support rigide et enfin les « remonte » à l’aide de coutures vulgaires ou d’agrafes disgracieuses afin de recréer entièrement un nouvel objet, factice mais extrêmement séduisant… Un si beau sweat-shirt Adidas qu’enfin il est permis de l’accrocher à son mur, sans complexe.

Il s’agit d’une réelle critique de la perte de valeurs : la marque, symbole de notre société de consommation a remplacé les valeurs humaines profondes. Aujourd’hui l’appartenance à un groupe se repère par le style de vêtements, de maison, la catégorie de la voiture, et la marque est devenue le phare dans la nuit, l’emblème qui permet à chacun d’identifier à quel groupe appartient l’autre.

L’artiste ne cherche pas à magnifier le réel mais à questionner la violence des rapports entre la société et les individus.

NOTE D’INTENTION

Ayant grandi en banlieue parisienne, creuset de tous les contrastes, à l’architecture urbaine exacerbée, sa réflexion se nourrit, depuis plus de dix ans, de l’idée que l’artiste ne doit pas chercher à magnifier le réel mais à questionner la violence des rapports entre la société et les personnes.

À partir de cela, la marginalité sociale, économique et culturelle voire l’exclusion sont mes territoires d’expérimentation.

Son questionnement se matérialise par la reproduction de symboles tels que matelas de centres d’accueil pour sans-abris, distributeurs alimentaires comme lieu de restauration, Lavomatics comme lieu d’hygiène, Mc Donald’s Corporation comme travail précaire mais également le vêtement « siglé » comme marqueur social et identitaire d’une population en quête de repère (« la marque » étant le sésame pour l’intégration sociale dans un groupe souhaité) et le vêtement de seconde main, comme une solution économique pour l’habillement des plus démunis .

Ces symboles font l’objet d’installations, généralement à taille réelle, essentiellement constituées de sculptures composées de bâches imprimées, assemblées puis rembourrées de mousse polyuréthane.

Il existe deux niveaux de lectures de ses travaux, la première purement visuelle, volontairement esthétique en contradiction avec la violence du propos. L’objet est parfaitement reproduit, proche du réel que j’appelle le « ready made MADE » ; celui-ci ayant pour but de retenir l’attention du regardeur.

L’idée étant d’inclure tout les publics pour ensuite aborder la seconde lecture, celle du questionnement :

« Qu’évoque (par exemple) une installation reproduisant 8 machines d’un lavomatic à l’échelle 1 ? ».
« Qui sont ceux qui les utilisent et pourquoi ? ».

Cette volonté d’accompagner le regardeur jusqu’au propos de l’artiste est un démarche sociale et volontaire : « je vois, je comprends, je m’intéresse, je dialogue ».

Parlez d’exclusion dans son travail passe avant tout par la volonté de ne pas exclure : « boucler la boucle ».

[CYRIL LE VAN]

PARCOURS

Né à Saint Denis (93). Vit et travaille à Toulouse (31)

 

2012

[Very Fake Store, Paris, Sergeant Paper Artstore, 03.2012]

RAW art fair, Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 02.2012.

Galerie Valérie Schwindt-Kleveman, Osnabrück (Allemagne) 02.2012.

Ecole des Beaux-Art de Besançon (France) 02.2012.

Galerie Alain Daudet, Toulouse (France) 02.2012.

Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 03.2012.

La ZAC, Brest (France) 03.2012.

Art & Antique Fair Hertogenbosch, Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Be) 04.2012.

Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Belgique) 04.2012.

CHU, Limoges (France) 06.2012.

Festival « Les Marmites Artistiques », campus universitaire de Nanterre (France) 06.2012.

Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 06.2012.

Festival « Faites de l’image », Toulouse (France) 07.2012.

Art Nocturne Knocke, Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Belgique) 08.2012.

Contextile 2012, Contemporary Textile Art Triennial, Porto (Portugal) 09.2012.

Galerie municipale Robespierre (résidence), Grande Synthe (France) 09.2012

 

2011

Salon PLAYTIME, Paris (France) 01.201.

For Art Gallery, Lille (France) 01.2011.

Leslie’s Art Gallery, Bridel (Luxembourg) 02.2011.

Salon PLAYTIME, Tokyo (Japon) 02.2011.

Adidas Original’s et le Citadium Beaubourg, Paris (France) 03.2011.

Lille Art Fair, For Art Gallery, Lille (France) 03.2011.

Salon PLAYTIME, New York (USA) 03.2011.

Salon CONTRASTE, Roubaix (France) 03.2011.

La Nuit de L’Instant, Marseille (France) 04.2011.

Festival “Défense de nettoyer en marche », Ronchamp (France) 05.2011.

Art Fair Madrid foto, galerie Ego (Espagne) 05.2011.

Lycée Myriam, Toulouse (France) 05.2011.

Festival SUPERNOVA, Montpellier (France) 05.2011.

Biennale d’Art Contemporain Armoricaine, Musée de St Brieuc, (France) 10.2011.

Paysages Synthétiques, Musée Saint Raymond, Toulouse (France) 10.2011.

Flux Laboratory, Carouge (Suisse) 11.2011.

Galerie Arcuterie, Poitiers (France) 12.2011.

2010

Galerie Lacen, Paris, (France) 03.2010.

Galerie Ego, Barcelone, (Espagne) 03.2010.

Galerie de l’Ecole nationale des Beaux-arts, Shenyang (Chine) 04.2010.

Art Fair Madrid foto, galerie Ego (Espagne) 04.2010.

Galerie LI space, Pékin (Chine) 05.2010.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 5.2009.

In situ, Strasbourg, (France) 06.2010.

Galerie Artempion, Vincennes (France) 06.2010.

Salon Who’s next in Paris (France) 09.2010.

Galerie Bordelaise Michard Ardilliers, Bordeaux (France) 09.2010.

Art Fair Slick, galerie Studio 55 , Paris (France) 10.2010.

MICS, Monaco (France) 11.2010.

Art Fair St’Art, galerie Heine, Strasbourg (France) 11.2010.

Galerie Studio 55, Paris (France) 12.2010.

 

2009

Festival Rio Loco, Toulouse (France) 06.2009.

Salon Première Classe, Paris (France) 10.2009.

Résonnance de la biennale de Lyon, L’épicerie moderne, Feyzin (France) 10.2009.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 11.2009.

 

2008

Lieu commun, Toulouse (France) 2.2008.

Le BBB, Toulouse (France) 9.2008.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 11.2008.

2007

Galerie la menuiserie, Rodez (France) 4.2007.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 6.2007.

 

2006

Festival Tirage Limité 6, Toulouse (France) 9.2006.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 10.2006.

GALERIE

 

Categorized: 2012 , BLOG , Focus Artistes
facebook marketing