Focus Artistes

AVELINA FUENTES | MEXIQUE

AVELINA FUENTES | MEXIQUE

DEMARCHE

MODULES, MODELS & UTOPIES

The artistic reflection I’ve been working on is about the processes of genesis and morphogenesis, the birth of life and forms. My work is therefore a reflection on life, which is kind of a constant work in progress, on which we inspire. I’m particularly interested in the relationship between the microcosm and the macrocosm and the role of the human being in this relationship.

Another constant in my work is the notion of module, present in the repetitive structures. The word module comes from the Greek word for tone, and the Latin modulus, modus, that stands for cadence or measure. So the module is originally a conventional unit of measure to address the different proportions of a whole and to prevent any change or variation, the module is actually a standard model. Today the concept of module simply defines an element, a constituent unit of a set. Although it is difficult to know precisely the origin of this concept, which is not easy to conceive, its existence and permanence through the centuries in various forms, and especially its continued use that has been made of this concept, invite us to further study it thoroughly.

I consider that we are talking about modules, when we speak of a parasite, a human being, a wall, a bubble, an egg, a brick or a word, which may constitute larger entities, as shown by Powers of Ten, a documentary film produced by the designers couple Charles and Ray Eames in 1977, offering a journey between the infinitely large and infinitely small. In this documentary it is put into perspective the concept of size in the universe, and to measure the place of man in the universe. Today, thanks to tools like Google Earth we have access to a view of the Earth’s surface, moving away or approaching it, which has changed our perception and conception of ourselves.

My artwork humbly seeks to be a tool or an alternative to allow to feed another areas of human knowledge, to help in somehow to observe or understand certain phenomena in other disciplines such as biology or medicine. The art and science have tried for centuries to imitate nature, to understand the inner structures and secrets of it, ultimately, to better mimic the mechanisms of renewal of its resources.

I share the ambition of many artists to constantly address the question of utopia in art, a notion that is one of the major creative forces of all time. The artists have realized the power that emanates from the possibility of imagining a different world from what already exists. In addition to the inspiration that artists and scientists drawn from nature, which is an inexhaustible source of knowledge, we must emphasize the need to reaffirm the importance of art in understanding the sensible world. Art not only allows us to aspire to beauty, it also allows us to reflect our own condition as human beings.

Avelina Fuentes

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ARTISTE]

PARCOURS

Born in Saltillo, Mexico in 1983.
Lives and works in Paris, France.
Master of Fine Arts, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France.

SOLO SHOWS (SELECTION)

2012

« L’ombre et la lumière », Université Paris Nord 13, Campus Villetaneuse, Paris, France.

2010
« Modules », Galerie Crous, Festival Ici & Demain, Paris, France.

2004
« Portfolio », Instituto Coahuilense de la Juventud, Saltillo, Mexico.

GROUP SHOWS (SELECTION)

2012
« Commissariat pour un arbre #1 », une proposition de Mathieu Mercier, Le Village Royal, Paris, France.
« Rencontre d’artistes plasticiens mexicains résidant en France », Instituto Cultural de México, Paris, France.

2011
« Help, hope, health », H3 Concept Gallery, Paris, France.
« Rétrospective des expositions 2010 – 2011 », Galerie Crous, Paris, France.
« Juste Avant 2 », Galerie Michel Journiac, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris, France.
« Une proposition », kanal20-atelier, Brussels, Belgium.

2009
« Arte 40 », Biblioteca Nacional José Vasconcelos, Mexico City.
« Plastik Joven », Instituto Coahuilense de Cultura, Saltillo, Mexico.

2007
« Entre Figuras », Museo Rubén Herrera, Saltillo, Mexico.

2006
« Noreste, corredor de Artes Visuales », Fondo Regional para la Cultura y las Artes del Noreste, itinerant exhibition throughout the mexican states of Coahuila, Chihuahua, Durango, Nuevo León and Tamaulipas.

2005
« Expresiones Coahuilenses », Undécima Muestra Nacional e Internacional de Antigüedades y Arte, Saltillo, Mexico.

2004
« The Month of Coahuila », Instituto de México, San Antonio, Texas.
« Mudanzas », Casa de Coahuila, Mexico City.

2003
« 50 Artistas Saltillenses II, otra visión sobre el arte », Centro Cultural Teatro García Carrillo, Saltillo, Mexico.

2001
« Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea », Fortezza da Basso, Florence, Italy.

2000
« Los Fuentes », Centro Cultural Vito Alessio Robles, Saltillo, Mexico.

AWARDS

2010
Virlogeux Merit Award in Arts and Humanities, Chancellery of Paris Universities.

2006
Passeport pour la France, Alliances Françaises Federation and Editorial houses Didier and Hachette Award, Mexico City.

2003
State Youth Award in Fine Arts, Saltillo, Mexico.

GALERIE

Read More

FOCUS | XAVIER BLONDEAU |PHOTOGRAPHE

FOCUS | XAVIER BLONDEAU |PHOTOGRAPHE

PRESENCE OBSCURE

Présence obscure…

Il est des lieux ou des situations dans lesquels, malgré l’absence d’entité humaine, une présence existe au‐delà des objets.

Cette présence « obscure », comme la rémanence d’un passé récent, donne aux choses une autre dimension. Comme si ces dernières avaient besoin d’une empreinte humaine pour exister.

Ainsi, l’obscurité de la nuit ou la brume naissante du petit matin, sont des passeurs vers l’autre monde. Ils nous aident à mieux ressentir cette présence évanescente….

Présence obscure s’intéressent donc aux milieux urbains nocturnes. Ces univers, sans présence humaine, ramènent inexorablement à l’Homme.

Comme si l’environnement artificiel construit par lui, qui semble s’en éloigner, laisse pourtant son empreinte indéfectible.

Ne peut‐on pas voir à travers ces traces, une origine plus intime ?! Xavier Blondeau

BAD WEATHER ON THE ROAD

Bad weather on the road…

Je roule, sans volonté de savoir vers où.

Une envie d’être ailleurs, de déposer les armes et laisser une vague inconnue prendre mon âme. Un mouvement. Une course folle et ces arbres. Ces arbres qui s’agrippent à moi. Angoisse de l’envol, de l’intérieur sourd et muet de mon âme vers cette attirance du futur incertain, un déchirement profond qui peut me rapprocher de moi et m’en exclure à la fois.

Au fur et à mesure que s’égrainent mes peurs intérieures, une somnolence me gagne. Ma vue se perd au loin, oubliant le pouvoir de l’instinct de survie pour m’amener si loin de moi, inexorablement à l’incertain.

Et pourtant… une ligne discontinue me relie à mon propre chemin.

Un point rougeâtre me rappelle qui je suis – un éphémère dans un océan d’indifférence. Un voyageur solitaire dont le seul but est l’oubli.

L’oubli de soi, l’oubli de cette angoisse sourde et cruelle qui hante mes nuits les plus sombres.

Je roule, sans me retourner, vers ce lointain sans fin…

Xavier Blondeau

GALERIE

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ARTISTE]

Read More

CYRIL LE VAN

DÉMARCHE

Cyril Le Van utilise une technique de reproduction photographique afin de remonter à taille réelle les objets archétypaux de notre société et recompose un décor cousu de fil blanc.

Il brouille les limites entre art et culture populaire en utilisant principalement le concept de marque pour évoquer la globalisation, le consumérisme et les conséquences sur notre société.

Son travail, mêlé d’humour et d’ironie se situe dans la continuité du Nouveau Réalisme et du Pop Art. La poétique qui s’en dégage combine un discours politique engagé à une forme ludique et attractive à travers lequel il cherche à retranscrire le malaise identitaire de notre société abreuvée de logos, d’images mais en manque de repères.

Son œuvre s’intéresse aux questionnements de globalisation, de consommation et de leurs répercutions sur notre société.

L’artiste photographie sous tous leurs angles des tee-shirts Adidas, des sneakers Nike, des chaussures Repetto, des montres Rolex, des sacs Vuitton… puis les imprime sur un support rigide et enfin les « remonte » à l’aide de coutures vulgaires ou d’agrafes disgracieuses afin de recréer entièrement un nouvel objet, factice mais extrêmement séduisant… Un si beau sweat-shirt Adidas qu’enfin il est permis de l’accrocher à son mur, sans complexe.

Il s’agit d’une réelle critique de la perte de valeurs : la marque, symbole de notre société de consommation a remplacé les valeurs humaines profondes. Aujourd’hui l’appartenance à un groupe se repère par le style de vêtements, de maison, la catégorie de la voiture, et la marque est devenue le phare dans la nuit, l’emblème qui permet à chacun d’identifier à quel groupe appartient l’autre.

L’artiste ne cherche pas à magnifier le réel mais à questionner la violence des rapports entre la société et les individus.

NOTE D’INTENTION

Ayant grandi en banlieue parisienne, creuset de tous les contrastes, à l’architecture urbaine exacerbée, sa réflexion se nourrit, depuis plus de dix ans, de l’idée que l’artiste ne doit pas chercher à magnifier le réel mais à questionner la violence des rapports entre la société et les personnes.

À partir de cela, la marginalité sociale, économique et culturelle voire l’exclusion sont mes territoires d’expérimentation.

Son questionnement se matérialise par la reproduction de symboles tels que matelas de centres d’accueil pour sans-abris, distributeurs alimentaires comme lieu de restauration, Lavomatics comme lieu d’hygiène, Mc Donald’s Corporation comme travail précaire mais également le vêtement « siglé » comme marqueur social et identitaire d’une population en quête de repère (« la marque » étant le sésame pour l’intégration sociale dans un groupe souhaité) et le vêtement de seconde main, comme une solution économique pour l’habillement des plus démunis .

Ces symboles font l’objet d’installations, généralement à taille réelle, essentiellement constituées de sculptures composées de bâches imprimées, assemblées puis rembourrées de mousse polyuréthane.

Il existe deux niveaux de lectures de ses travaux, la première purement visuelle, volontairement esthétique en contradiction avec la violence du propos. L’objet est parfaitement reproduit, proche du réel que j’appelle le « ready made MADE » ; celui-ci ayant pour but de retenir l’attention du regardeur.

L’idée étant d’inclure tout les publics pour ensuite aborder la seconde lecture, celle du questionnement :

« Qu’évoque (par exemple) une installation reproduisant 8 machines d’un lavomatic à l’échelle 1 ? ».
« Qui sont ceux qui les utilisent et pourquoi ? ».

Cette volonté d’accompagner le regardeur jusqu’au propos de l’artiste est un démarche sociale et volontaire : « je vois, je comprends, je m’intéresse, je dialogue ».

Parlez d’exclusion dans son travail passe avant tout par la volonté de ne pas exclure : « boucler la boucle ».

[CYRIL LE VAN]

PARCOURS

Né à Saint Denis (93). Vit et travaille à Toulouse (31)

 

2012

[Very Fake Store, Paris, Sergeant Paper Artstore, 03.2012]

RAW art fair, Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 02.2012.

Galerie Valérie Schwindt-Kleveman, Osnabrück (Allemagne) 02.2012.

Ecole des Beaux-Art de Besançon (France) 02.2012.

Galerie Alain Daudet, Toulouse (France) 02.2012.

Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 03.2012.

La ZAC, Brest (France) 03.2012.

Art & Antique Fair Hertogenbosch, Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Be) 04.2012.

Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Belgique) 04.2012.

CHU, Limoges (France) 06.2012.

Festival « Les Marmites Artistiques », campus universitaire de Nanterre (France) 06.2012.

Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 06.2012.

Festival « Faites de l’image », Toulouse (France) 07.2012.

Art Nocturne Knocke, Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Belgique) 08.2012.

Contextile 2012, Contemporary Textile Art Triennial, Porto (Portugal) 09.2012.

Galerie municipale Robespierre (résidence), Grande Synthe (France) 09.2012

 

2011

Salon PLAYTIME, Paris (France) 01.201.

For Art Gallery, Lille (France) 01.2011.

Leslie’s Art Gallery, Bridel (Luxembourg) 02.2011.

Salon PLAYTIME, Tokyo (Japon) 02.2011.

Adidas Original’s et le Citadium Beaubourg, Paris (France) 03.2011.

Lille Art Fair, For Art Gallery, Lille (France) 03.2011.

Salon PLAYTIME, New York (USA) 03.2011.

Salon CONTRASTE, Roubaix (France) 03.2011.

La Nuit de L’Instant, Marseille (France) 04.2011.

Festival “Défense de nettoyer en marche », Ronchamp (France) 05.2011.

Art Fair Madrid foto, galerie Ego (Espagne) 05.2011.

Lycée Myriam, Toulouse (France) 05.2011.

Festival SUPERNOVA, Montpellier (France) 05.2011.

Biennale d’Art Contemporain Armoricaine, Musée de St Brieuc, (France) 10.2011.

Paysages Synthétiques, Musée Saint Raymond, Toulouse (France) 10.2011.

Flux Laboratory, Carouge (Suisse) 11.2011.

Galerie Arcuterie, Poitiers (France) 12.2011.

2010

Galerie Lacen, Paris, (France) 03.2010.

Galerie Ego, Barcelone, (Espagne) 03.2010.

Galerie de l’Ecole nationale des Beaux-arts, Shenyang (Chine) 04.2010.

Art Fair Madrid foto, galerie Ego (Espagne) 04.2010.

Galerie LI space, Pékin (Chine) 05.2010.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 5.2009.

In situ, Strasbourg, (France) 06.2010.

Galerie Artempion, Vincennes (France) 06.2010.

Salon Who’s next in Paris (France) 09.2010.

Galerie Bordelaise Michard Ardilliers, Bordeaux (France) 09.2010.

Art Fair Slick, galerie Studio 55 , Paris (France) 10.2010.

MICS, Monaco (France) 11.2010.

Art Fair St’Art, galerie Heine, Strasbourg (France) 11.2010.

Galerie Studio 55, Paris (France) 12.2010.

 

2009

Festival Rio Loco, Toulouse (France) 06.2009.

Salon Première Classe, Paris (France) 10.2009.

Résonnance de la biennale de Lyon, L’épicerie moderne, Feyzin (France) 10.2009.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 11.2009.

 

2008

Lieu commun, Toulouse (France) 2.2008.

Le BBB, Toulouse (France) 9.2008.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 11.2008.

2007

Galerie la menuiserie, Rodez (France) 4.2007.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 6.2007.

 

2006

Festival Tirage Limité 6, Toulouse (France) 9.2006.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 10.2006.

GALERIE

 

Read More

FOCUS I CLAIRE DENIAU | FRANCE

FOCUS I CLAIRE DENIAU | FRANCE

DÉMARCHE

Les œuvres de Claire Deniau sont guidées par la volonté de réinvestir le désir – pas celui constamment imposé, exploité et manipulé par notre société de consommation –  le désir « originel », oublié et dissimulé.

Le désir en tant que quête incessante vers ce qui ne peut être saisi, vers l’absolu pour libérer et raviver l’imaginaire. Le désir comme pulsion de vie.

C’est l’acte de peindre qui constitue pour elle le mode d’exploration le plus révélateur de cette quête.

D’une peinture émerge une autre peinture, puis une autre encore, dans une gestuelle obsessive et sans fin, un cheminement perpétuel vers l’œuvre ultime.

La peinture à l’huile impose sa propre temporalité. C’est un acte de résistance. Le temps de séchage offre un détachement et une réflexion quasi inexistante dans un monde obsédé par la performance immédiate.

Ce temps loin de la toile lui permet d’étendre sa recherche à la gravure, au dessin, à la vidéo et au livre d’artiste.

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ACTUALITÉ DE L’ARTISTE]

PARCOURS

Vit et travaille à Paris

2005/2007
Central Saint Martins College of Art & Design, London MA Fine Art

2000/2004
Central Saint Martins College of Art & Design, London BA (Hons) Fine Art.

1999/2000
Chelsea College of Art & Design, London
Fine Art Portfolio Development – Painting & Drawing.

SOLO SHOW
2009/2010
Entre-deux, Musée Fragonard, Maisons-Alfort 2004
Réminiscences, Cité Internationale, Maison d’Italie, Paris

GROUP SHOWS
2012
Remarkable Place, The Keep, Reading
International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds

2011
Project 101, The Lab Gallery – New York
The London Art Book Fair, Whitechapel Gallery – London
At Play 3, South Hill Park Art Centre – Bracknell
101, Wild Pansy Press Project Space – Leeds
14th International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds

2010
Visions in the Nunnery, The Nunnery Gallery – London
The London Art Book Fair, Whitechapel Gallery – London
13th International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds
The Anthea Turner Prize – London

2009
The NY Art Book Fair, P.S.1 Contemporary Art Center, New York
AM Bruno Artist Books, Bookartbookshop, London
Bristol Artist bookfair, Arnolfini Gallery, Bristol
12th International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds

2008
Manchester Artist Book Fair, Manchester School of Art, Manchester
Liverpool Artist Book Fair, Liverpool Independent Biennale – Liverpool

2007
MA Fine Art Degree Show, Central St Martins College of Art and Design, London
II.472, The Bargehouse, London 2006 Identikit, Temporarycontemporary, London
Works on Paper, Flux Factory, New York
Another Product, Cornerhouse, Manchester

2005
Contact, Espace Lhomond, Paris
Sedicious Delicious : a ‘Taste of Art’, Crawford Arts Centre, St Andrews
Project 142, London Fraenkelstein Salon, London

2004
BA Fine Art Degree Show, Central St Martins College of Art and Design, London
Food, Glorious Food, Visual Art Centre, Scunthorpe, North Lincolnshire

2003
Obsessions, Five Princelet Street, London
Mutiny, The Bargehouse, London

2002
Bite, The Menier Gallery, London
Hunting Art Prize, Royal College of Art, London

2000
Continuing Studies Summer Show, Chelsea College of Art & Design, London

COLLECTIONS
Tate Gallery collection, London : the artist book « vision – painting – monet »
Jacqueline Frydman, Passage de Retz, Paris.
Private collections

CURATORIAL PROJECTS

2002
BITE, The Menier Gallery, London
An exhibition of 35 emerging artists.
Curated with Cinzia Cremona, Mel Jennings, Carol King,Tracey Newton – Inghamand
Julian Richards.

GALERIE

VIDEO

Read More

TOBIAS WENZEL | RECENT WORK | BERLIN

TOBIAS WENZEL | RECENT WORK | BERLIN

FOCUS

Tobias Wenzel est né et travaille à Berlin.

Il a étudié les arts et l’architecture à l’Université des Beaux Arts de Berlin et est depuis 2003 professeur d’architecture et de design à l’Université des Sciences Appliquées de Reichenbach.

S’exprimant à travers la peinture, le dessin, la sculpture et la photographie, Tobias Wenzel explore les relations qui se jouent entre ordre et coïncidence, couleur et texture, ligne et forme, laissant volontairement apparaitre les traces de son intervention dans le processus de réalisation de ses peintures.

Ces différentes propositions se déclinent alors en séquences, s’ordonnent en thèmes qui se rejoignent.

Même si certains des éléments que l’on retrouve dans les peintures de Tobias Wenzel sont empruntés au monde réel ou y font référence – situés dans leur nouveau contexte abstrait, ils ne font plus alors référence qu’à eux-mêmes.

Les œuvres de Tobias Wenzel irradient d’une incroyable présence qui les rendent étonnamment éloquentes en dépit de leur langage purement abstrait.

[Voir le site de l’artiste]

Read More

BIG BAND CONNEXION | FRANCE

LE BBC

C’est en 1994 que naît ce grand orchestre sous l’impulsion du regretté Jean Leberger.

Saxophoniste de formation classique mais passionné de jazz, il côtoie alors des musiciens de renom issus de cette musique qui nous est parvenue de la Nouvelle-Orléans et des Etats-Unis. Ces différentes rencontres l’amèneront à rassembler des musiciens professionnels afin de faire revivre l’atmosphère des grands dancing et cabarets des années 30 à nos jours.

Aujourd’hui, sous la direction de Stéphane Gabin, cette formation composée de 17 musiciens est reconnue comme l’une des meilleures formations de Jazz en France. L’expérience et la notoriété acquises au cours de nombreuses années d’existence lui ont permis d’attirer de nouveaux talents musicaux qui se produisent indépendamment au profit de grands noms du Jazz ou la variété internationale.

Grâce à la complicité de ses musiciens conjuguée au talent de son arrangeur et directeur artistique Pascal Thouvenin, ce grand ensemble de Jazz ajoute régulièrement à son répertoire, des thèmes de musique latine, de comédie musicale et s’enorgueilli de créations récentes issues de ses rangs.

Le répertoire du « BBC » rend cependant régulièrement hommage aux grands chefs d’orchestre tels, Glenn Miller, Count Basie, Duke Ellington, Woody Herman… ainsi qu’aux chanteurs Franck Sinatra, Ella Fitzgerald, Cab Calloway, Nat King Cole ou Sarah Vaughan.

Si le Big Bang Connexion  est aujourd’hui ce qu’il est, c’est aussi grâce à son engagement  auprès des plus jeunes et de la dynamique qu’il déploie à l’occasion des concerts éducatifs.

Vous serez surpris de l’écouter s’adresser à un public d’enfants, cette expérience unique en a déjà surpris plusieurs milliers.

Elégance et swing sont les maîtres mots de ce grand orchestre de jazz.

REP

Le Big Band Connexion vous propose un répertoire musical riche et varié autour des plus grands interprètes et compositeurs de Jazz.

Les musiciens peuvent également jouer tout autre titre sur demande :

Count Basie [Jumpin’ at the Woodside, Cute, April in Paris, Lil’ darlin’…],
Glenn Miller [In the mood, Tuxedo Junction, Moolight serenade, St Louis blues, American patrol…],
Frank Sinatra [Fly me to the moon, For once in my life, I get a kick out of you, I’ve got you under my skin,  Mack the knife…],
Claude Nougaro [Sing Sing Song, Quatre boules de cuir, Dansez sur moi, Toulouse, Tu verras, Bidonville…],
Ray Charles [Georgia, Let the good time roll, I can’t stop loving you, Busted, Feel so bad…],
Ella Fitzgerald [Ain’t misbehavin’, ‘deed I do, Honeysuckle rose, I’m beginning to see the light, My last affair…],
Sarah Vaughan [Perdido, In a mellow tone, Mean to me, I let a song go out of my heart…],
Lionel Hampton (avec vibraphoniste invité) [After you’ve gone, Air mail special, Flying home…],
Duke Ellington [Take the « A » train, The mooche, Mood indigo, Diminuendo and crescendo in blue…]

répertoire non exhaustif

VOIR
Big Band Connexion | Présentation | Jumpin’at the woodside
Musique Count Basie | Saxophone Olivier Defays

Big Band Connexion | Fever
Chant Françoise Fognini | Musique John Davenport arrangement Roger Holmes

Big Band Connexion | Oh when the saints go marchin’ in
Chant & clarinette José Germain | Washboard Claude Pou Sullivan | Trombone Guy Figlionlos | trompette Julien Buri

CRTS ÉDUCATIFS
Présentation du concert éducatif du Big Band Connexion

Sur le pont d’Avignon | Concert éducatif du Big Band Connexion
par Françoise Fognini

GALERIE

NOËL FAÇON JAZZ 2014

Noël façon Jazz…

Qui n’a pas un jour porté une oreille attentive ou fredonné un chant de Noël entendu à la radio ou à la télévision?

Nous sommes en effet tous des auditeurs passifs ou passionnés de ces airs qui nous sont familiers dès les premiers jours du mois de décembre… mais au fait, vous préférez Noël façon variété, classique ou … façon Jazz ?

A

A

En exclusivité !

Entreprises, Comités d’entreprise, Institutions, Collectivités, Associations…

Réservez dès aujourd’hui votre concert de Noël façon Jazz et accueillez une animation musicale unique et exceptionnelle !

« Noël façon Jazz… » C’est ce que vous propose le Big Band Connexion.

Entendez, écoutez cette formation reprendre chaleureusement les grands standards de Noël français, américains avec l’élégance et le swing des dix-sept musiciens et du chanteur de ce  grand orchestre de Jazz.

Grâce à sa longue expérience acquise depuis des années dans les clubs et festivals ainsi que par l’enthousiasme des musiciens et la qualité de leurs interprétations, vous serez rapidement transportés et conquis à l’écoute de ces reprises exclusivement arrangées pour cette formation à l’occasion des fêtes de fin d’année 2014.

La programmation sera puisée dans un répertoire de musique sacrée ou traditionnelle. Les grands “classiques” ne seront pas oubliés… Let It snow ! Let It snow! Let It snow! / The Christmas song /A holly jolly Cristmas / Jingle bells / I’ll be home for Christmas /Santa Claus is coming to town /Silent night (douce nuit, sainte nuit )…

Cette prestation s’adresse aux collectivités territoriales, espaces culturels, associations, particuliers et s’adapte particulièrement bien au milieu de l’entreprise.

Dans l’hypothèse d’une prestation en soirée, un concert de type éducatif adapté à différentes tranches d’âge peut-être présenté l’après-midi afin de faire découvrir l’histoire du jazz, son évolution et le fonctionnement d’une grande formation. Une présentation ludique des différents instruments permettra peut-être aux plus jeunes de trouver une vocation…

Pour une série de concerts de Noël ou éducatifs (à concurrence de 3 maximum/jour), un tarif dégressif est appliqué dès le 2ème concert.

Concert : 2 sets de ¾ d’heure environ

POUR CONNAITRE LES TARIFS ET OBTENIR PLUS D’INFORMATIONS MERCI DE NOUS CONTACTER ICI 

AUTOUR DE GLENN MILLER

Autour de Glenn Miller… (1904-1944)

Concert à l’occasion des commémorations du 70è anniversaire du débarquement et de la bataille de Normandie

Durant la seconde guerre mondiale, les GI’s américains ont apporté sur le sol français leur musique et leur manière de danser. La musique de Glenn Miller retentit sur toutes les pistes de danse en Europe et exprime un souhait de liberté pour toute une génération.

« Autour de Glenn Miller » est une invitation musicale destinée à tous les publics.

Le Big Band Connexion interprétera en grande partie, les standards écrits par ce compositeur de légende, récompensé en 1942 par le premier disque d’or de l’histoire. C’est une occasion unique de commémorer, pendant une soirée très divertissante, le 70è anniversaire du débarquement et de la bataille en Normandie, mais aussi le 110è anniversaire de la naissance du « capitaine musicien » qui aura « surfé » entre Jazz et musique dansante.

Pour cet événement exceptionnel, l’orchestre revêtira l’uniforme de l’armée US. Ambiance musicale et dansante assurée où chacun des musiciens rappellera, par son esprit et sa présence, l’atmosphère des grands dancings de l’époque et des bals souvent improvisés dans les hangars d’aviation.

 Le Big Band Connexion évoquera également, au cours du concert, deux grandes personnalités du jazz : Count Basie dont nous fêterons aussi le 110è anniversaire de sa naissance et Duke Ellington pour le 40è anniversaire de sa disparition.

Quelques uns des titres interprétés :

  • In the Mood
  • Moolight serenade
  • St Louis blues
  • American patrol
  • Little brown jug
  • A string a pearls
  • Londonderry air
  • Serenade in Blue
  • Chattanooga choo choo  (premier disque d’or )
  • Jumpin’ at the Woodside
  • Take the « A » train

Cette prestation est particulièrement adaptée aux multiples commémorations qui seront organisées l’année prochaine. Elle s’adresse aux collectivités territoriales, espaces culturels, associations, particuliers et s’adapte également au milieu de l’entreprise.

Dans l’hypothèse d’une prestation en soirée, un concert de type éducatif adapté à différentes tranches d’âge peut être présenté l’après-midi afin de faire découvrir l’histoire du jazz, son évolution et le fonctionnement d’une grande formation. Une présentation ludique des différents instruments permettra peut-être aux plus jeunes de trouver une vocation…

Pour une série de concerts dans une même journée, (1 ou 2 éducatifs l’après-midi + 1 concert « Autour de Glenn Miller » en soirée), un tarif dégressif est appliqué dès la 2ème prestation.

Concert : 2 sets de ¾ d’heure environ

POUR CONNAITRE LES TARIFS ET OBTENIR PLUS D’INFORMATIONS MERCI DE NOUS CONTACTER ICI 

Read More

facebook marketing