Focus Artistes

HÉLÈNE GARCIA

HÉLÈNE GARCIA

DEMARCHE

«Historienne du présent, ethnologue d’ici-même, tout à fait le type de fille à apprendre ce qui devait rester caché. Et à vouloir le dire. Au nom d’une éthique de la transparence La Fée Carabine (1987) – Daniel Pennac

J’ai une adoration pour la figure de style, la punch line, la joute verbale. Bientôt je me mettrai au rap, c’est sûr…

En attendant je m’engouffre dans différents rapports – architecture/écriture – espace/objet(livre) et – histoire de l’art/brief personnel. Je développe un travail d’écriture que je retranscris en installation et en édition. Le livre est un médium que j’affectionne, cependant sa monstration est problématique, car c’est un objet «tactile» qui demande un temps d’absence au spectateur, une attention particulière. J’imagine depuis peu des mises en espace de mes éditions, en recréant un cadre privilégié dans l’espace d’exposition. Par le biais de la sculpture – décor, je cherche de nouvelles mises en forme du livre d’artiste.

Je joue avec les mots comme je joue avec l’espace, que ce soit celui de l’oeuvre, (plans, cartes ou livres) ou du spectateur,  je m’applique à orienter le regard vers des contre-sens poétiques comme un possible dialogue avec l’ici-même.

 Hélène Garcia

 

PARCOURS

2012 DNSAP, avec les Félicitations du Jury,
École Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris
2011 BA, échange erasmus Central St Martins school, London
2010 DNAP, École Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris

Commissariat
2012 VOYAGES EN TROIS DIMENSIONS, en partenariat avec le Plateau,
FRAC idf (prêt d’oeuvres de la collection) pour Le Carré, Vincennes, fr

Expositions personnelles
2012

«Il n’y a pas eu de révoultion cet été», Saffir Galerie, Marseille, fr (invitation de Manuel en tant que collectif)

2011

D’une Micro-vérité à l’autre, itinéraire dans la ville de St-Yrieix-la-Perche, CDLA, fr

Expositions collectives
2012

JEUNE CREATION 2012, Mutant Médiatique édition spéciale de Manuel avec les participants de Jeune Création, 104, Paris, fr
Echelles Utopiques, La vitrine, Limoges, fr
LadyFest Paris, Arté Café, Paris, fr (Manuel Publication)
Lancement Manuel, Café Caché, 104, (Manuel Publication)
ÉTÉ INDIEN, Collège François Villon, Paris, fr (Manuel Publication)
«(Il n’y a pas de) RÉVOLUTION EN VACANCES», Straat Galerie, Marseille, fr (Manuel Publication)
Au-delà des clichés, Cité universitaire Maison du Japon, Paris, fr
Little Fukushima, Galerie de la Cité des Arts, Paris, fr
Lancement Manuel N˚0, A.S.D Galerie Paris, fr (Manuel Publication)
Faalgot, Galerie Abilene, Bruxelles, be (Manuel Publication)

2011

Publications dans Dératisme revue

For what it’s worth, exposition collective

whitechapel road, Londres

Gallery one, exposition collective

The vyner street gallery.

Hackney WickED art festival, Londres

2010

5,9m, exposition collective

galerie droite des beaux arts de Paris

2009

JAPAN, exposition collective,

galerie gauche des Beaux-arts de Paris.

Assistante de l’ artiste Tadashi Kawamata,

pour son exposition au musée Meguro, Tokyo.

2008

Workshop dirigé parTadashi Kawamata, Gandamaison,

en collaboration avec les étudiants en architecture de Versailles.

2007

Assistante de l’Artiste Georges Rousse

PUBLICATIONS

Publication
2012 Manuel fanzine numéro 2, fr
Manuel fanzine numéro 1, fr
Service au Bar, fr
Manuel fanzine numéro 0, fr
2011 Dératisme revue n°2, 4 et 26, fr

Édition
Librairie d’Art-o-rama 2012, Marseille, France
Bon goût, Berlin, de (Manuel Publication)
Castillo / Corrales, Paris, fr (Manuel Publication)
DATTA, Lyon, France
Florence Loewy, Paris, fr (Manuel Publication)
Galerie Air de Paris, Paris, fr (Manuel Publication)
Histoire de L’oeil, Marseille, fr (Manuel Publication)
Komplot, Bruxelles, be (Manuel Publication)
Librairie de la galerie du jour, Agnès B, Paris, fr
Librairie du Palais de Tokyo, Paris fr (Manuel Publication)
Librairie de la Serre, Ensb-a, Paris, fr (Manuel Publication)
Librairie Yvon Lambert, Paris, fr
Le Centre Culturel Suisse, Paris, fr
La galerie Abilene, Bruxelles, be (Manuel Publication)
Monte en l’air, Paris, fr (Manuel Publication)
OFR, Paris, fr (Manuel Publication)
Sunset Résidence, Lyon, fr (Manuel Publication)

Catalogue
2012 Au-delà des clichés, Cité universitaire Maison du Japon, Paris, fr
2011 Hackney WickED Art Festival, Londres, uk
Rendez-vous, Roiffe, fr

Presse
2012 Le lab’Ô, France Ô, invitée plateau, émission du 10 avril 2012, fr
Dazed and Confused digital, 29 janvier 2012, uk (Manuel Publication)
Clark Magazine, janvier 2012, fr (Manuel Publication)
NomesDesign, 28 janvier 2012, fr (Manuel Publication)
2011 Tribune, Radio Kaolin, 28 novembre 2011, fr
L’Echo du Centre, 29 novembre 2011, fr
Le Populaire, 27 novembre and 8 décembre 2011, fr
The way I come, the way you go, NHK tv, portrait filmé émission du 9 octobre 2011, jap

GALERIE

Read More

CAROLINE VAILLANT

CAROLINE VAILLANT

Caroline Vaillant est née en 1976. Elle vit et travaille à Paris.

Diplômée de l’école supérieure des beaux-arts de Caen, elle oriente son travail plastique autour de la photographie dès la troisième année de ses études.

Lors de son cursus, elle obtient une bourse pour effectuer une résidence à l’académie des Beaux-arts de Baroda en Inde durant laquelle elle crée une série photographique sur le toucher des Intouchables.

C’est l’occasion pour elle de développer et consolider un travail sur la relation photographe-photographié et la question de l’interaction entre les êtres.

Depuis elle creuse cette problématique en proposant diverses expériences photographiques qu’elle expose dans différents lieux comme le Centre d’art Villa des Tourelles à Nanterre, la galerie Paris-Sarajevo à Paris, le Cloître Saint Louis d’Avignon, les festivals des Étonnants voyageurs de Saint Malo et Côté Court à Pantin ou encore les Centres Culturels d’Europe de l’est …

Elle initie en 2002 la première phase de ce que deviendra Le Cycle du Tricot dans le cadre d’un périple artistique collectif dans les Balkans.

La série Voulez-vous tricoter avec moi ? créée alors est l’acte de naissance d’un dispositif : Caroline Vaillant et un inconnu, reliés par une même écharpe qu’ils tricotent par les deux extrémités, sous le regard d’un appareil sur pied que la photographe déclenche au moment opportun.

L’expérience des Balkans ayant montré l’efficience de ce mode opératoire, Caroline Vaillant débute en 2007 la série Pouvez-vous tricoter avec moi ? visant à confronter cette démarche à ses limites.

Dans le cadre d’une résidence d’un an à La Capsule au Bourget (lieu de création photographique) ce Cycle initié en 2002 se clôt par la série Peloton qui sort du dispositif originel que la photographe remet en question.

Tout au long de ce parcours, ces productions ont bénéficié des soutiens parmi lesquels le Programme Européen Jeunesse en Action, les Conseils Généraux de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, la ville du Bourget, AGFA, Central Color, la société Atopos, les éditions Passage piétons… En 2011, elle est sélectionnée par les membres de l’Association Nationale des Iconographes et de l’agence Vis-à-Vis photo et son travail est présenté sur leurs sites.

ACTUALITE
Exposition « La cage est ouverte ! »
L’animal dans l’art contemporain.

du 13 au 30 novembre 2012
Espace Sarah Bernhardt
82 Bd Paul Vaillant Couturier
95190 GOUSSAINVILLE

Vernissage le mercredi 14 novembre 2012 à 19h00.

Pour en savoir + sur l’artiste et sur le cycle du Tricot :

[Le cycle du Tricot]

GALERIE

Read More

JENNIFER WILLIAMS

JENNIFER WILLIAMS

DÉMARCHE

Jennifer Williams est fasciné par les transformations organiques et idiosyncrasique architecturales évidentes au niveau macro et micro dans les milieux urbains, en particulier à New York.

Identifier et commenter la métamorphose de l’espace / lieu en raison de la rénovation / désinvestissement des centres-villes est une force motrice de son travail. En tant que résident de vingt ans de la Lower East Side de Manhattan, elle a éprouvé de première main la vitesse et la mesure dans laquelle une zone peut transformer tout en conservant des éléments de ses identités anciennes.

Afin de mieux comprendre la complexité de cette ville, il faut accepter, comme Rem Koolhaas États dans son livre Delirious New York, «New York est une ville qui sera remplacée par une autre ville … Non seulement une grande partie de sa surface occupée par des mutations architecturales , des fragments utopiques, et des phénomènes irrationnels, mais en outre, chaque bloc est recouvert de plusieurs couches de l’architecture fantôme sous la forme d’occupations passées, les projets avortés et les fantasmes populaires qui fournissent des images alternatives à la New York qui existe. « 

[Voir le site de l’artiste]

 

PARCOURS

1997 – MFA, Goldsmiths College, London, England
1994 – BFA, Cooper Union School of Art, New York, New York
1993 – Middlesex University, London, England, Exchange program

EXHIBITIONS (solo or two person):
2012 – upcoming CFEVA Fellowship Solo Show, The Barclay, Philadelphia, PA
2011 – La Mama Gallery, large installation – [flo#7], New York, NY
2010 – The Homefront Gallery, [flo#4] + « Stalled » solo show, Queens, NY
2010 – Brown University, « Stalled » + « Barricade Cyanotypes », solo show, Providence, RI
2009 – Silvereye Center for Photography, New Works Gallery, Pittsburgh, PA
2009 – A.I.R.Gallery, [flo#1], New York, NY

EXHIBITIONS (selected group shows)
2012 – Hunterdon Art Museum, “Disparate Roots”, Clinton, NJ – (upcoming – large scale collage)
2012 – CCNY Faculty Show, New York, NY
2011 – NARS Foundation, « Chimera », site-specific 3 room installation [flo#10], Brooklyn, NY
2011 – Pittsburgh Center for the Arts, « Have a Nice Day », large-scale installation, Pittsburgh, PA
2011 – Mt Airy Contemporary, « Staged », site-specific installation [flo#9], Philadelphia, PA
2011 – The Icebox, « Construct », large scale installations, Philadelphia, PA
2011 – HOWL! Festival, large scale wheat-pasted collage, New York, NY
2011 – Moore College of Art Gallery, « Introductions 2011 – CFEVA », Philadelphia, PA
2010 – Bell Gallery, Brown University, lobby installation [flo#6], Providence, RI,
2010 – University of the Arts, « Photo Review – Best of Show » group show, Philadelphia, PA
2010 – Dumbo Arts Festival, Large-scale scaffolding collage installation [flo#5], Brooklyn, NY
2010 – HOWL! Festival, large scale wheat-pasted collage, New York, NY
2010 – Affordable Art Fair, large scale lobby installation [flo#3], New York, NY
2010 – Gossip Girl set, installation in collaboration with the set decorator/staff, New York, NY
2010 – University of West Florida Gallery, « Altered », Pensacola, FL
2009 – VT Photo Place Gallery, « Alternative Processes », Middlebury, VT
2009 – Dumbo Arts Festival, Large scale lobby installation [flo#2], Brooklyn, NY
2009 – Sasha Wolf Gallery and the Nymphoto Collective, « Group Show III », New York, NY
2009 – Platform Gallery, « Cut: Contemporary Collage », Seattle, WA
2009 – The Cooper Union, « Quality Service » show, New York, NY
2008 – Silvereye Center For Photography, Fellowship 2008 Exhibition, Pittsburgh, PA
2008 – Silvereye Center For Photography, New Works Gallery Online, Pittsburgh, PA
2008 – New Jersey Visual Arts Center, “22nd International Juried Show’ , Summit, NJ
2008 – The Urban Center, New York, NY, “Landmarks of New York’, traveling group show
2007 – Atlantic Works Gallery, “TRANS’, East Boston, Boston
2007 – Alice Austin House Gallery, “Home’, Staten Island, NY
2007 – Tilt Gallery, “Photography Re-Imagined’, Phoenix, AZ
2007 – A.I.R. Gallery, “7th Biennial Exhibition’, New York, NY
2007 – Metropolitan College of NY, “Art & Architecture’, 3 person show, New York, NY
2007 – The Williamsburg Art and Historical Society, Brooklyn, NY
2007/08 – Arthouse at the Jones Center, “New American Talent 22″, Austin, TX

FELLOWSHIPS AND AWARDS:
2011 – NARS Foundation, International Artist Residency Program, Full Residential Award, NY
2011-2013 – Center for Emerging Visual Artists Fellowship, Philadelphia, PA
2009 – Visual Studies Workshop, Residency Award, Rochester, NY
2008-2009 – A.I.R. Gallery Fellowship, New York, NY
2008 – Silvereye Center for Photography, Honorable Mention, Fellowship Exhibition, Pittsburgh, PA
2008 – Soho Photo, Juror’s Grand Prize, 4th Annual Alternative Processes Show, NY, NY
2008 – Visual Arts Center of NJ, Jurgen Thieck Memorial Award for Photography, Summit, NJ
2002 – Vermont Studio Center, Full Fellowship, Johnson, VT

PUBLICATIONS AND REVIEWS :
2012 – Excerpt Magazine, online photo-based practice magazine, Issue 2
2011 – Pittsburgh Post Gazette, « My Generation: Photo collages make urban art »,  by Carol O’Sullivan
2011 – Title Magazine, review of « Staged » at MACAS, Issue 2, by Jeffrey Bussman
2011 – Construction Literary Magazine, interview and portfolio 10/11
2011 – Theartlog.org, review of « Construct »
2010 – Brown Literary Review, selected artist Fall 2010
2010 – The Population, featured artist with profile 10/10
2010 – « Stuck-Up Piece Of Crap – A Selected History of Stickers, from Punk Rock to Contemporary Art » Db Burkeman, S. Fairey, C. McCormick, Rizzoli, pg. 264
2010 New Yorker Photo Blog, M. Doyle, « On and Off the Walls: Jennifer Williams’ Cluttered City »
2010 – Photography Quarterly, Issue#98, featured artist « In Light »
2010 – University of West Florida Gallery, « Altered », exhibition catalog
2009 – AfterImage, Issue 37.3, featured portfolio
2009 – Nymphoto: Conversations Volume 1, included artist in book
2008 – iheartphotograph.com, featured artist
2008 – nymphoto.com, Artist in Conversation Series
2007 – drainmag.com, « Horror Vacui » issue, Art Projects, « Rooftop Project »
2007 – « New American Talent: The 22nd Edition », traveling exhibit catalog
2005 – « Landmarks of New York Volume IV », Montacelli Press, pp. 95, 98, 123, 160, 165, 203, 237, 253, 315, 326, 478, 535

LECTURES:
2011 – NARS Foundation, Brooklyn, NY
2010 – Homefront Gallery, Long Island City, New York
2010 – The Cooper Union, New York, NY, Outreach Program
2010 – City College, New York, NY, Digital Photo class lecture and critc
2010 – AS220, Providence, RI
2009 – Visual Studies Workshop, Rochester, NY 06/09

COLLECTIONS :
2011 – The West Collection, Philadelphia, Pa (two large collages)

GALERIE

 

Read More

FOCUS PHILIPPE BROCARD | A DEATH IN THE FAMILY | NEW YORK

FOCUS PHILIPPE BROCARD | A DEATH IN THE FAMILY | NEW YORK

A Death In The Family de William Mayer

Direction : Robert Alföldi
Armel Opera Festival
Durée 02:54:16
Avec le Szeged Symphony Orchestra, une création du Center for Contemporary Opera de New York

A

A Death In The Family, ce n’est pas uniquement le titre de l’épisode de Batman qui voit la mort de Jason Todd, le second Robin. A Death In The Family est avant tout le titre d’un roman de James Agee, mieux connu pour avoir été le scénariste de La Nuit du Chasseur, de Charles Laughton, avec Robert Mitchum. Laissée pour manuscrit au moment du décès brutal d’Agee, l’œuvre a recouvert un statut quasiment mythique. Vraisemblablement séduit par le lyrisme incroyable du livre, William Mayer s’en est emparé pour créer cet opéra contemporain en trois actes, qui, lors de ses premières représentations, en 1983, connut un succès public et critique immédiat.

• Artistes : Philippe Brocard (Jay Follet), Adrienn Miksh (Mary Lynch Follet), Jami Leonard and Oliver Holmes (Rufus Follet), Vira Slywotsky (Grandma Catherine Lynch), Gabriel Manro (Grandpa Joel Lynch), Todd Wilander (Uncle Andrew Lynch), Nora Graham-Smith (Aunt Hannah Lynch), Sarah Miller (Grandma Jesse Follet), David Neal (Grandpa John-Henry Follet), Joshua Jeremiah (Uncle Ralph Follet), Brooke Larimer (Aunt Sadie Follet), Ashley Kerr (Aunt Sally Follet, Ralph’s wife), Judith Skinner (Victoria, the nursemaid), Sarah Miller, Brooke Larimer (Women’s Ensemble), David Gordon, Aaron Theno (Men’s Ensemble), Szeged Symphony Orchestra – Sara Jobin (conductor) • Ecriture / Compositeurs : William Mayer • Production : Armel Opera

PHILIPPE BROCARD//BARYTON

Philippe Brocard découvre la musique grâce au piano dès l’âge de 5 ans. Après avoir travaillé successivement avec Claire Delcros, Denise Rivière et Gabrielle Guyonne, il participe à des Masters Classe, notamment avec François René Duchable.

C’est en 2000 qu’il découvre le chant grâce à la Maîtrise Saint Louis de Gonzague, dirigée par Rémi Gousseau, avec laquelle il entretient des liens privilégiés.

Il participe en tant que soliste à divers oratorios (Weinachts-oratorium, Johannes Passion de J.S Bach avec l’Orchestre de Chambre de Versailles, Messe de Minuit, Messe des Morts de Charpentier, Requiem de Duruflé, Requiem de Fauré, Requiem de Brahms Oratorio de Noël de Saint-Saëns, petite messe solennelle de Rossini avec Anne Makarenko au piano, Missa di Gloria de Puccini avec l’orchestre Dvorak de Prague, Via Crucis de Liszt accompagné par Vincent Warnier puis Yves Castagnet à Notre Dame de Paris, Cantate 82 « Ich habe genung » de Bach avec l’ensemble baroque de Kralupi…)

En 2004, il se consacre à l’art lyrique et suit l’enseignement particulier d’Hanna Schaer puis de Denise Duplex. Lauréat du concours FLAME 2007, il obtient un deuxième prix à l’unanimité au XVe concours Européen de Musique en Picardie en 2008 présidé par Léontina Vaduva.

Au cours de ces dernières années, il a interprété Figaro (Noces de Figaro de Mozart à Madagascar), les Carmina Burana de Carl Orff au Théâtre du Châtelet, Belcore (l’Elixir d’Amour de Donizetti), Don Giovanni (Don Giovanni de Mozart dans le cadre des soirées lyriques de Gigondas et à Dortmund), le Baron de Gondremark (la Vie Parisienne) , Jupiter (Orphée aux enfers), Pietro (les brigands), le Comte Oscar dans Barbe Bleue d’Offenbach au Grand Théâtre d’Angers, le général  Boum (la Grande Duchesse de Gerolstein), Agamemnon (la Belle Hélène), Brissac (les mousquetaires au couvent de Varney) dans le cadre des Estivales en Puisaye-Forterre, Papageno (la Flûte enchantée) au KonzertHause de Dortmund …

On a également pu l’entendre interpréter en soliste le Chant des  Partisans à l’occasion du défilé du 14 juillet 2006 sur les Champs-Elysées (en diffusion simultanée surTF1 et France 2).

Il chante également sous la direction de François Boulanger une création pour voix et clarinette de Pierre Thilloy « circles of grief » à Saint Eustache avec l’orchestre à cordes de la Garde Républicaine.

Lauréat du concours international ARMEL OPERA 2012 en Hongrie, il est invité par le Center Contemporary for Opera (CCO) à se produire a New-York et à l’Opéra National de Szeged en Hongrie dans le cadre du festival ARMEL. Il y interprètera le rôle titre de Jay dans l’opéra de William Mayer : a death in the family.

Read More

FOCUS I LIU XIANFENG | CHINE

FOCUS I LIU XIANFENG | CHINE

DEMARCHE

Depuis une quinzaine d’années, ma pratique artistique est passée par différentes phases : designer, photographe, et aujourd’hui, peintre et plasticien.

Pendant toutes ces années, j’ai toujours cherché une manière plus libre et plus efficace pour exprimer mes idées et mes sentiments.

Pour moi, l’art, c’est une bonne manière de questionner et laisser des traces de souvenirs collectifs.

Je me considère comme un témoin qui voit la Chine, pays communiste, se transformer en un pays au capitalisme sauvage.

Cette transformation est rapide et violente.

Avec autant de changements autour de moi, les sujets politiques et sociaux viennent naturellement dans mes œuvres.

Je réfléchis sur la relation entre la Chine sous la dictature de Mao et la société d’aujourd’hui.

Ou encore, la folie du matérialisme, la dégradation de l’environnement et de la tradition Chinoise, la mondialisation et bien d’autres sujets.

PARCOURS

Vit et travaille à Pékin et Paris
Formation :

2004 – 2007 : Institut Saint-Luc de Tournai, Belgique.
2003 – 2005 : Ecole des Beaux-arts de Tourcoing, France.a

Expositions :

2012
Portes ouvertes des ateliers d’artistes de Fontenay-sous-Bois, résidence à La Fonderie.
Exposition « Histoire. Nouvelle Songzhuang », Sunshine International Art Museum, Pékin.

2011
Exposition « Société Générale Chinese Art Awards Finalists», Pékin, Shanghai, Taipei, Hongkong, Paris, Tokyo, Singapour.

2010
Prix du public « Société Générale Chinese Art Awards 2010 », Pékin.
Exposition « Contemporary Art of the Young Artists Hunan », Sunshine International Art Museum, Pékin.
Exposition « ZAI – Contemporary Art », Paper Restaurant, Pékin, Gulou.
Exposition « Contemporary Art in Sanlitun », French Bar Le Zazou, Pékin,  Sanlitun Village.

2009
Exposition « China! China! », What Space, Pékin, 798.
Exposition « The spirit of the ceremony », Cinquième Festival d’Art de Songzhuang, Beijing Art Museum of  Shangpu, Pékin.

2008
Exposition « Artist of Songzhuang », Quatrième Festival d’Arts de Songzhuang, Pékin.
Exposition « Life Force », Rebueno Gallery, Pékin, Songzhuang

2006
Exposition « Video lounge », Tournai, Belgique.
Sélection pour le Quarantième prix de la photographie d’Allauch, France.
Exposition « Crossing Anspach», Bruxelles, Belgique.

2005
Exposition « Vitrine urbaine à la campagne », Courtrai, Belgique.

2003
Exposition personnelle de photographies « Un Chinois en France », Université Lille 3, France.

GALERIE

Read More

ORCHESTRE DE BALALAÏKA SAINT-GEORGES

ORCHESTRE DE BALALAÏKA SAINT-GEORGES

PRESENTATION

« La Russie des fleuves paisibles, la Russie immense, profonde et généreuse. »
L’aventure musicale de cet ensemble commença en 1993.

Reprenant le nom qui par le passé désignait l’orchestre des élèves de l’Institut Saint-Georges établi au Potager du Dauphin à Meudon (un collège et internat tenu autrefois par des pères jésuites pour garçons d’origine russe).

Les jeunes Russes furent nombreux à y faire leurs études et certains s’initièrent à la balalaïka dont la pratique était encouragée et enseignée, notamment pour toute une génération, par Pavel Volochine.

Ce fut un réel « petit conservatoire de la balalaïka en France ».

Ancien élève de ce collège, Pétia Jacquet-Pritkoff dirige et compose les arrangements et orchestrations en s’inspirant de mélodies traditionnelles.

Ces arrangements mettent en valeur les différents timbres des instruments de l’orchestre.

L’Orchestre de balalaïkas Saint-Georges réunit aujourd’hui vingt-trois musiciens qui se partagent six registres pour six tailles d’instruments (piccolo, prima, secunda, alto, basse chantante, contre-basse).

L’originalité de l’orchestre est d’être uniquement constitué par la famille des balalaïkas ce qui est un phénomène rare, même dans le pays de la balalaïka, la Russie.

La balalaïka prima est la soliste de l’orchestre, elle se joue au doigt et non au plectre ce qui permet d’obtenir une riche palette de sonorités.

Sa technique est d’autant plus surprenante que deux de ses trois cordes sont accordées à l’unisson (mi, mi, la).

Rare et peut-être unique, un orchestre composé de toute la famille des balalaïkas, un son original et étonnant…

PARCOURS PETIA JACQUET-PRITKOFF

Russe par sa mère, issue de l’émigration dite « blanche » de la révolution de 1917, et de père français, Pétia découvre tout jeune la balalaïka à l’Institut Saint-Georges de Meudon.

Ils ne se sépareront plus et Pétia Jacquet-Pritkoff va faire sonner l’instrument dans de nombreux cabarets et restaurants russes de Paris tel que : Raspoutine, Tsarévitch, Balalaïka ainsi que Chez Ludmila Lopato.

Il se produit également en concert dans différentes formations accompagnant ballets et chanteurs tels que ; Ivan Rebroff, Iouri, ballets Grjébina et ballet Souliko dans le monde entier.

Pour le cinéma, il participe au film « La Bûche » de Danielle Thomson et joue dans l’opéra « La Khovantchina » de Moussorgsky à l’Opéra Bastille.

Professeur de balalaïka au conservatoire russe Serge Rachmaninoff de Paris, , Pétia Jacquet-Pritkoff fonde en 1993 l’Orchestre de Balalaïkas Saint-Georges dont il est l’arrangeur, le compositeur et le chef d’orchestre, et avec lequel il se produit régulièrement en France mais aussi en Russie.

PROGRAMME

Le colporteur

Kalinka

La marche de Saint-Georges

Suite russe n°1

Suite russe n°2

Les reproches

Molodenki

Par-delà le vallon

Songe d’automne

Les cloches du soir

La ronde

Toumanouchka

répertoire non exhaustif

VIDEO

http://youtu.be/F1B4wIqXxHs

Orchestre de Balalaïka St-Georges
sous la direction de Pétia Jacquet-Pritkoff | Sainte-Chapelle Paris 2011
Andreev | La Lune Brille

Read More

facebook marketing