2014

YIMING MIN // Sculpture // Chine // Focus

YIMING MIN // Sculpture // Chine // Focus

L’émotion de l’instant

‘Il est difficile, au premier abord, de saisir l’expression d’une statue ; mais une fois qu’on l’a saisie, on y pense longtemps, on y revient souvent et avec un sentiment de jouissance intime qui est presque du bonheur.” Stendhal

Quel est le lieu où se croisent l’oeuvre et le geste ?

La sculpture de Yiming Min laisse la place à un grand commentaire, à une métaphore filée de l’histoire de la sculpture, comme on l’aime, à une pluie de references et de comparaisons, éveillées tant par la virtuosité matérielle du sculpteur que par son extreme imagination thématique.

Peut être faudrait-il renoncer un moment aux canons du commentaire pour approcher un peu, dans notre diction, cette gestique suprêmement maîtresse d’elle même,et
tenter de donner au texte une valeur équivalente de signe, illuminant les signes de cette oeuvre ; et obéir à Baudelaire, qui nous exhorte, pour parler d’un poème, à écrire un autre poème. Peut-être faudrait-il , au delà du signe, proposer un geste ayant valeur de compréhension et d’étude aussi pratique que cette oeuvre forte et quotidienne.
Ce qui apparaît, au-delà de la vanité des mots, c’est l’enjeu d’une vie, où le chemin de l’intention, de la part inconnue venant de l’oeuvre elle même et de la part venant de l’être, se croisent, c’est l’enjeu quotidien et obligatoire d’une vie qui se livre mystérieusement..

Que lit-on dans ces gestes premiers ? Une étrange récurrence, une récurrence non pas de tics esthétiques, de traces de projets globalisants, mais une récurrence de formes d’âme, qu’il est presque impudique de décrire, une pointe d’humour avec ce personnage croisant ses jambes, de la brique constituant un heaume, des matières luxueuses coulant avec une force incroyable, des personnages purs et doucement classiques rappelant ceux de Bourdelle, guerriers allongés, personnages tentaculaires polychromes faits pour des idées que leur condition d’existence rend solitaires ou multiples .

Pourquoi est-ce à ce moment que du geste du sculpteur prend corps ce qui est le geste même de son être ; pourquoi est-il soudain et pourquoi cet instant dont on pourrait dire qu’il est abstraitement caractérisé, pourquoi est-il le vrai moment de la naissance ? Dans cette confrontation dialectique, qu’est ce qui a sûre et pure valeur de sens ?

Au commencement de la sculpture, il y a tout celà, en réalité: car la réalité, elle est le geste de l’obéissance et de l’écoute, que vient contredire le geste de la force et de la volonté, au commencement de l’oeuvre de Yiming Min, avant que tout vienne au jour, il y a la gestation de ce combat et là, quelque chose s’illumine chez celui qui regarde, car le geste se produit en lui, et le voile se lève, ce que, chez le sculpteur, son âme donne à voir.

Saulterre Curateur de l’exposition Yiming Min Décembre 2014

 Parcours

YIMING MIN

Diplômé de l’Institut des Beaux-Arts de Amoy (Xiamen)

Expositions personnelles

 2014 L’émotion de l’instant, Paris Espace Pierre Cardin, Paris, France

2013 759 pieds carrés ?, Musée d’art contemporain de Hong Kong, Pékin, Chine

2009 Postures, Paragon International Center, Amoy, Xiamen, Chine

2005 Espaces profonds, Espace artistique ‘Nihao Net’, Amoy, Xiamen, Chine

2002 Expressions urbaines, Amoy, Xiamen, Chine

Expositions collectives – Sculptures publiques (exposition partielle)

2014

Salon Société National des Beaux Arts, salles du Carrousel du Louvre, Paris, France

2013

Mise en oeuvre du projet ‘Oeuvres artistiques publiques dans le Parc Meirenyuan à Amoy (Xiamen)’

L’oeuvre ‘Suprême” est présentée dans la Rétrospective annuelle 2013 des sculptures de Chine
”L’esprit et la lettre »

Installation de sculptures en trépied dans l’Aile Nord du Palais de l’Assemblée populaire de Amoy (Xiamen).

‘Les paroles s’envolent’, rétrospective annuelle des scuptures de Chine, théâtre central de Chine,  Pékin

2011

Rétrospective annuelle des scuptures de Chine, Galerie Guocuiyuan, Pékin

Rencontre Brothers and us, exposition d’art contemporain, espace artistique Shangshang, Amoy (Xiamen)

2010

Sélectionné pour l’Exposition de sculptures de Amoy (Xiamen) : “La mer, la musique”

Première exposition artistique du district de Jimei/Pays-Bas, Amoy, Chine

2009

Création pour la municipalité de Amoy d’une sculpture sur le site du coeur de l’ancienne cité

2008

L’œuvre L’univers à portée de la main obtient le Prix d‘excellence au Concours 2007 des sculptures urbaines de Chine

Exposition conjointe Chine/Suisse d’oeuvres d’art, Pékin/Suisse

Sélectionné comme Expert invité pour participer au premier Comité d’évaluation des projets de construction de travaux publics de la ville de Amoy

2007

Création de la série de sculptures Postures contemporaines

Exposition de sculptures tous formats, Shanghai
« Je sculpte donc je suis » ; Première série d’expositions nationales chinoises d‘artistes professionnels – Sichuan «

Une exposition de sculptures contemporaines chinoises au titre pas comme les autres » – Pékin/Shenzhen Exposition d’oeuvres artistiques contemporaines conjointe Chine – Pays-Bas, Amoy (Xiamen)

2006

Grande exposition d’art contemporain » Palais des Beaux-Arts de Pékin

9ème Salon International d’Art Contemporain de Pékin

Exposition mixte entre scuplteurs chinois et coréens

2004

Exposition conjointe de sculpteurs chinois et belges – Belgique

Le Ciel et la Terre, Exposition de Sculptures contemporaines – Pékin ‘ Irrationnels’ – Amoy (Xiamen)

2003

L’Axe, Xi-An

2001

Exposition artistique interactive – Australie

1997

Reconstruction de la sculpture du ‘Lion’ , emblême de Amoy (Xiamen) telle qu’elle était y a 78 ans

Distinctions et prix

2014

Prix des Beaux-Arts du Jardin Public Meiren de Amoy (Xiamen)”

Prix d’excellence lors du concours 2013 de construction de sculptures urbaines pour le Projet «L’art dans les projets d’équipements publics ».

2011

Projet d’aménagement de la « Côte Dorée Sud de Taiwu », nommé parmi l’un des ‘Dix meilleurs designers’

2010

Sélectionné pour l’exposition de Amoy (Xiamen) : “La Mer – La Musique”

2008

Choisi comme membre du jury du Premier Concours de Projets de construction de la ville de Amoy (Xiamen)

Premier Prix pour la sculpture ‘L’univers à portée de la main’ lors du Concours 2007 de sculptures urbaines de Chine

2006

Médaille d’or pour l’oeuvre “La loi c’est la loi” au 9ème Salon international d’art contemporain de Pékin

2004

Troisième Prix à l’Exposition conjointe de peintre belges et chinois pour l’oeuvre ‘Frontières’

1999

Appel national à projets pour le Jardin Jiangbin de la ville de Fuzhou, l’oeuvre ‘Le banian’ obtient à l’unanimité du jury le Premier prix avec la majorité des votes du public.

Membre de l’Association des sculpteurs de Chine,

Membre du Conseil permanent de l’Association chinoise des beaux-arts environnementaux,

Membre du Conseil permanent de l’Association des beaux-arts environnementaux de la province du Fujian,

Président de l’Association chinoise des beaux-arts environnementaux de la ville de Amoy (Xiamen), Directeur de la Société académique de sculpture de la ville de Amoy (Xiamen)

 Galerie

 

 

 

Read More

YOKO FUKUSHIMA // Matières noires // 8 au 20/12/2014 // Hors les murs // Galerie DA-END

YOKO FUKUSHIMA // Matières noires // 8 au 20/12/2014 // Hors les murs // Galerie DA-END

HORS LES MURS

YOKO FUKUSHIMA

De la même manière que les scientifiques cherchent à déterminer les lois fondamentales de l’Univers, les artistes – à travers leurs pratiques esthétiques, rêvent et interprètent le monde afin de nous y réinscrire en tant qu’être humain. Mais peut-on rendre visibles certains éléments complexes dont la réalité physique demeure inexplicable ?

 L’énigme de la matière noire, jusqu’à présent insoluble, suscite la fascination des astrophysiciens et pourrait être un thème de recherche pour les artistes, chez qui les questionnements métaphysiques tiennent une place prépondérante. Si l’on considère que seulement 1% de la matière constitutive de l’Univers est identifiable, comment appréhender les insaisissables énergies sombre et matière noire composant les quelques 99% restants puisqu’ils échappent à toute observation ?

 Dans le cadre d’Ankoku / Matières Noires,  sa nouvelle exposition collective dédiée à la création japonaise, la Galerie Da-End invite une dizaine d’artistes contemporains à illustrer métaphoriquement ce grand mystère à travers leurs œuvres photographiques et plastiques.

Une exposition à découvrir sans tarder.

TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESENTATION

Read More

NICOLAS SCHNEIDER // PURPLE RAIN // CEAAC // du 19 septembre 2014 au 19 octobre 2014

NICOLAS SCHNEIDER // PURPLE RAIN // CEAAC // du 19 septembre 2014 au 19 octobre 2014

HORS LES MURS
PURPLE RAIN
Exposition du 19 septembre 2014 au 19 octobre 2014
Vernissage le 18 septembre 2014
Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines – CEAAC
7 rue de l’Abreuvoir
67000 Strasbourg
« Mon travail depuis 1992 s’articule autour de l’eau. L’eau est devenue la source et le médium principal de mon travail.
À la fois en tant qu’inspirations à travers mes promenades le long des rivières, des torrents, des lacs, des fleuves… et en tant que médiums plastiques inhérent et intrinsèque à mon travail; l’utilisation de l’aquarelle / les rivières, le support papier / le lit de la rivière…»
Cette exposition reviendra sur les recherches menées par l’artiste Nicolas Schneider à Istanbul et Tbilissi pour lesquelles il a bénéficié du programme de soutien individuel.
Suite à une résidence de travail à Francfort en 2013 organisée conjointement par le CEAAC et le service culturel de la ville allemande, Joséphine Kaeppelin investit l’espace international du CEAAC à Strasbourg. Pour l’occasion, elle souhaite faire de cette exposition un espace de travail et de recherche sur les questions qui l’ont mobilisés avant, pendant et après la résidence. Pour ce faire, l’artiste invite Mickaël Roy, curateur et critique d’art indépendant, à échanger avec elle sur les problématiques qui la préoccupent et à imaginer ensemble le format de cette expérience.
S’il a été question dans un premier temps de la notion de médiation comme dénominateur commun de l’une et l’autre démarche personnelle et comme pratique contemporaine inscrite en société, les conversations qui suivent durant l’été 2014 ont fait évoluer le sujet vers un ensemble de problématiques qui placent le mécanisme de création au cœur d’un système où l’œuvre d’art est tantôt le vecteur tantôt le résultat de relations, d’échanges, de communications et de collaborations. Envisagée comme l’expérience d’une forme de travail en duo et le moyen d’une réflexion, cette collaboration entre l’artiste et le curateur donnera lieu à l’édition d’un document qui fera partie intégrante de l’exposition.

en savoir + : http://ceaac.org/artistes/nicolas-schneider

Read More

ESMERALDA KOSMATOPOULOS// Medrar for Contemporary Art // Egypt // Nov 2014

ESMERALDA KOSMATOPOULOS// Medrar for Contemporary Art // Egypt // Nov 2014

HORS LES MURS
ESMERALDA KOSMATOPOULOS

 6th Cairo video art festival

 Medrar for Contemporary Art

7 Gamal Abu El-Mahassen Str., Garden City, 11519
Cairo , Egypt
www.medrar.org

Exposition novembre/2014

Initiated by the Cairo-based artist initiative Medrar for Contemporary Art in 2005, this festival continues its focus on providing a platform for sharing and discussing newly produced high concept/low-budget experimental videos and films. Based on a call for works by emerging artists, the festival program takes the format of a concise series of video screenings, accompanied by talks and discussions with active video-makers and curators to tackle some of the key themes and issues presented in the works.

http://www.esmeraldakosmatopoulos.com/blank#!banana_republica__sleeping_beauty/cjuy

Read More

GUILLAUME CASTEL //Graingrain, Cocok et Cocoface // Archives Nationales // Galerie Ariane C-Y

GUILLAUME CASTEL //Graingrain, Cocok et Cocoface // Archives Nationales // Galerie Ariane C-Y

GUILLAUME CASTEL

PROGRAMME HORS-LES-MURS YIA ART FAIR #04

(Paris, Le Carreau du Temple)
Graingrain, Cocok et Cocoface, Guillaume Castel dans la Cour de Soubise // Archives Nationales.
Galerie Ariane C-Y sur une proposition de Christophe Ménager

Du 23/10 au 04/11

Guillaume Castel est un sculpteur de paysage. Autodidacte, il cultive un lien profond avec son pays natal. La baie de Morlaix, la terre, la mer, le rivage sont le berceau de son inspiration. Un répertoire de formes végétales et minérales surgit de l’atelier. Le sculpteur en agrandit les proportions, les évide, les allonge. La ligne épurée dessine une silhouette ou trace les arêtes d’une forme pleine. La couleur vive dont il laque un revers contraste avec les gammes minérales du béton de l’acier. Guillaume Castel privilégie ces deux matériaux pour ses œuvres monumentales. Par paire ou à plusieurs, elles composent une variation en dialogue avec le paysage et l’architecture. Le sculpteur joue ainsi avec la puissance des matériaux bruts pour évoquer la nature et son élégante fragilité.

Guillaume Castel expose régulièrement depuis 2001. En 2014, il fait partie des plus jeunes artistes sélectionnés par le musée Beelden an Zee pour l’exposition Grandeur consacrée à la sculpture française à la Haye aux Pays-Bas.

La galerie Ariane C-Y présente trois séries par Guillaume Castel, accueilli par les Archives nationales, dans le cadre du parcours hors-les-murs du YIA, du 22 octobre au 3 novembre 2014.

Graingrain a été réalisée en 2014 à l’occasion de l’exposition Grandeur. Cette sculpture en béton de 2,40 m de diamètre sera exposée pour la première fois en France aux Archives nationales lors du YIA hors-les-murs.

Elle est accompagnée des séries Cocok et Cocoface. Cette dernière, composée de deux pièces en acier et laque est en cours de réalisation, spécialement pour l’évènement parisien.

60 rue des Francs Bourgeois – 75003 Paris
Salons Soubise : 10H – 17H30 semaine / 14H30 – 17H30 week-end
Cour de l’Hôtel de Soubise : 10H00 – 22H00
Fermeture le mardi

https://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/

 

Read More

CRISTINA ESCOBAR //AUTRES LIEUX //HORS LES MURS//Galerie NaMiMa

CRISTINA ESCOBAR //AUTRES LIEUX //HORS LES MURS//Galerie NaMiMa

Communiqué
HORS LES MURS

CRISTINA ESCOBAR

AUTRES LIEUX

Exposition du 27 septembre au 21 octobre 2014
Vernissage le 27 septembre à 11h

Galerie NaMiMa

http://www.ensa-nancy.fr/-GALERIE-NaMiMa-

1, Avenue Boffrand, 54000 Nancy

 

« Comment appartenir à un lieu, le rendre permanent, sans pour autant renoncer à nos rêves, à l’utopie ? Comment répondre aux éternelles questions liées à notre destinée, sans pouvoir maîtriser ou basculer
notre condition errante ? Comment répondre à toutes les règles d’une société, sans renoncer à notre identité, à notre individualité ? Et enfin, comment faire d’un lieu, un lieu concret et réel, sans l’imaginaire, sans la mémoire ?

L’exposition Autres lieux évoque dans son ensemble la notion d’hétérotopie, fondée par Michel Foucault. Celui-ci définit l’hétérotopie comme une localisation physique de l’utopie, des espaces concrets qui hébergent l’imaginaire, des lieux à l’intérieur d’une société qui obéissent à des règles qui sont autres, en restant à la fois,
en quelque sorte, en marge de cette société.

Les oeuvres exposées ici, dialoguent entre lieu de permanence et lieu de transit, entre lieu imaginaire et lieu concret, façonnant et re-créant notre mémoire, afin de confirmer notre appartenance.
Des lieux semés de références sociales et politiques, donnant ainsi le renouveau des Autres lieux.

Cette exposition sera l’occasion de présenter ma première création issue de la collaboration avec l’entreprise France Lanord & Bichaton, dans le cadre du programme Art et Entreprise, impulsé par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l’Économie, de l’industrie et du Numérique.

Ce sera également l’occasion de présenter la nouvelle série « Croisières », composée de 64 dessins ».

En savoir + sur le travail de l’artiste : http://www.galeriepa.com

 

Vernissage

Read More

12
facebook marketing