2012

FOCUS | XAVIER BLONDEAU |PHOTOGRAPHE

FOCUS | XAVIER BLONDEAU |PHOTOGRAPHE

PRESENCE OBSCURE

Présence obscure…

Il est des lieux ou des situations dans lesquels, malgré l’absence d’entité humaine, une présence existe au‐delà des objets.

Cette présence « obscure », comme la rémanence d’un passé récent, donne aux choses une autre dimension. Comme si ces dernières avaient besoin d’une empreinte humaine pour exister.

Ainsi, l’obscurité de la nuit ou la brume naissante du petit matin, sont des passeurs vers l’autre monde. Ils nous aident à mieux ressentir cette présence évanescente….

Présence obscure s’intéressent donc aux milieux urbains nocturnes. Ces univers, sans présence humaine, ramènent inexorablement à l’Homme.

Comme si l’environnement artificiel construit par lui, qui semble s’en éloigner, laisse pourtant son empreinte indéfectible.

Ne peut‐on pas voir à travers ces traces, une origine plus intime ?! Xavier Blondeau

BAD WEATHER ON THE ROAD

Bad weather on the road…

Je roule, sans volonté de savoir vers où.

Une envie d’être ailleurs, de déposer les armes et laisser une vague inconnue prendre mon âme. Un mouvement. Une course folle et ces arbres. Ces arbres qui s’agrippent à moi. Angoisse de l’envol, de l’intérieur sourd et muet de mon âme vers cette attirance du futur incertain, un déchirement profond qui peut me rapprocher de moi et m’en exclure à la fois.

Au fur et à mesure que s’égrainent mes peurs intérieures, une somnolence me gagne. Ma vue se perd au loin, oubliant le pouvoir de l’instinct de survie pour m’amener si loin de moi, inexorablement à l’incertain.

Et pourtant… une ligne discontinue me relie à mon propre chemin.

Un point rougeâtre me rappelle qui je suis – un éphémère dans un océan d’indifférence. Un voyageur solitaire dont le seul but est l’oubli.

L’oubli de soi, l’oubli de cette angoisse sourde et cruelle qui hante mes nuits les plus sombres.

Je roule, sans me retourner, vers ce lointain sans fin…

Xavier Blondeau

GALERIE

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ARTISTE]

Read More

EXPOSITION LI FANG | CENTRE D’ARTS CONTEMPORAINS, GENEVE

EXPOSITION LI FANG | CENTRE D’ARTS CONTEMPORAINS, GENEVE

CENTRE D’ARTS CONTEMPORAINS, GENÈVE
Exposition du 06 juin 2012 au 31 août 2012
Vernissage en présence de l’artiste le 6 juin 2012, de 18h à 21h

Rue des Bains 40/1205, Genève
+41 (0) 77 485 01 72 | info@red-zone.ch
www.red-zone.ch

q

RED ZONE est un nouveau Centre d’Arts Contemporains à Genève, dont le but est de faire connaître des artistes asiatiques confirmés ou émergents à un large public.

RÊVERIES D’UNE PROMENEUSE SOLITAIRE
« Le bonheur est un état permanent qui ne semble pas fait pour l’homme : tout est sur la terre dans un flux continuel qui ne permet à rien d’y prendre une forme constante »

Le début de la 9ème promenade de J.J.Rousseau, à presque trois siècles de distance, sied particulièrement bien à l’exposition solo de Lifang, peintre chinoise originaire de Nankin, vivant à Paris.

Comme l’auteur des « Rêveries d’un promeneur solitaire » Lifang peint des personnages en mouvement, si vite croisés, que même de fugaces attractions perçues et tracées à grand traits de couleurs, ne peuvent retenir.

Ses « Passants » révèlent leurs états d’âmes et leur pulsions, vers le haut pour les rêveurs, vers le bas et leurs racines pour les pragmatiques, et de l’un vers l’autre pour les plus altruistes.
Comme chez Rousseau, ce regard vers celui qui passe n’est pas indifférent, bien au contraire, il crée une attirance, un lien qui permet de mieux se comprendre soi-même.
Peut-être Lifang pense-t-elle que l’on aime les autres «en dépit d’eux-mêmes ».

De même que dans ses paysages : « Lotus », Lifang se joue des perspectives au bord de l’eau et semble encore proche d’une idée du philosophe : « Le flux et le reflux de cette eau suffisaient à me faire sentir avec plaisir mon existence sans prendre la peine de penser ».

Cette artiste, sans nul doute, connaît le bonheur « de converser avec son âme », et l’exprime avec sobriété, entre mémoire et nostalgie, romantisme et apaisement.

Elle offre à la contemplation cette intimité car elle sait que « c’est le plus grand plaisir que l’on puisse se donner. »

Lifang revit-elle la foi de Jean Jacques Rousseau en l’homme ? « Le bonheur que je goûtais existait moins dans un sentiment de bien-être que dans le plaisir de voir des visages contents ».

Donne-t-elle à voir des contemporains de Chine ou d’Europe ? Dans cette quête, ils pourraient bien être les mêmes, avec ce besoin de rêveries.

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ARTISTE]

[VOIR LE SITE DE L’ARTISTE]

Read More

EXPOSITION MARION HARDUIN | PRIX JUNG-HUN MÉCÉNAT 2012

EXPOSITION MARION HARDUIN | PRIX JUNG-HUN MÉCÉNAT 2012

Marion Harduin

Thinking Forms

Lauréate 2012 du prix de Jung-Hun Mécénat

exposition du 5 au 19 Juin 2012

du mardi au dimanche de 14h à 19h30 et sur rdv (en présence de l’artiste)
Vernissage : le jeudi 7 juin 2012
de 18h à 20h30

Atelier Gustave – Galerie d’Art Contemporain
36 Rue Boissonade – 75014 Paris – FRANCE
Tel : +33 (0)1.45.38.94.11
e-mail : contact@ateliergustave.org

Marion Harduin, née en 1986, vit et travaille à Paris. Dès son arrivée à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, elle reçoit le prix Diamond pour son travail de dessin. Au cours de son cursus, elle étudie 6 mois à l’Universität der Künste – les Beaux-Arts de Berlin. Diplômée en 2011, elle poursuit sa démarche artistique essentiellement en peinture et en dessin.

« Ces structures géométriques, ces traits dessinant des espaces mentaux, peuvent être regardés comme des « vestiges » de perceptions dont on aurait retiré les caractères objectifs et symboliques » selon Théodora Domenech, philosophe et critique d’art.

Lauréate 2012 du prix de Jung-Hun Mécénat, vous pourrez découvrir ses oeuvres récentes lors de sa première exposition personnelle Thinking Forms à l’Atelier Gustave.

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ARTISTE]

[VOIR LE SITE DE L’ARTISTE]

Read More

CYRIL LE VAN

DÉMARCHE

Cyril Le Van utilise une technique de reproduction photographique afin de remonter à taille réelle les objets archétypaux de notre société et recompose un décor cousu de fil blanc.

Il brouille les limites entre art et culture populaire en utilisant principalement le concept de marque pour évoquer la globalisation, le consumérisme et les conséquences sur notre société.

Son travail, mêlé d’humour et d’ironie se situe dans la continuité du Nouveau Réalisme et du Pop Art. La poétique qui s’en dégage combine un discours politique engagé à une forme ludique et attractive à travers lequel il cherche à retranscrire le malaise identitaire de notre société abreuvée de logos, d’images mais en manque de repères.

Son œuvre s’intéresse aux questionnements de globalisation, de consommation et de leurs répercutions sur notre société.

L’artiste photographie sous tous leurs angles des tee-shirts Adidas, des sneakers Nike, des chaussures Repetto, des montres Rolex, des sacs Vuitton… puis les imprime sur un support rigide et enfin les « remonte » à l’aide de coutures vulgaires ou d’agrafes disgracieuses afin de recréer entièrement un nouvel objet, factice mais extrêmement séduisant… Un si beau sweat-shirt Adidas qu’enfin il est permis de l’accrocher à son mur, sans complexe.

Il s’agit d’une réelle critique de la perte de valeurs : la marque, symbole de notre société de consommation a remplacé les valeurs humaines profondes. Aujourd’hui l’appartenance à un groupe se repère par le style de vêtements, de maison, la catégorie de la voiture, et la marque est devenue le phare dans la nuit, l’emblème qui permet à chacun d’identifier à quel groupe appartient l’autre.

L’artiste ne cherche pas à magnifier le réel mais à questionner la violence des rapports entre la société et les individus.

NOTE D’INTENTION

Ayant grandi en banlieue parisienne, creuset de tous les contrastes, à l’architecture urbaine exacerbée, sa réflexion se nourrit, depuis plus de dix ans, de l’idée que l’artiste ne doit pas chercher à magnifier le réel mais à questionner la violence des rapports entre la société et les personnes.

À partir de cela, la marginalité sociale, économique et culturelle voire l’exclusion sont mes territoires d’expérimentation.

Son questionnement se matérialise par la reproduction de symboles tels que matelas de centres d’accueil pour sans-abris, distributeurs alimentaires comme lieu de restauration, Lavomatics comme lieu d’hygiène, Mc Donald’s Corporation comme travail précaire mais également le vêtement « siglé » comme marqueur social et identitaire d’une population en quête de repère (« la marque » étant le sésame pour l’intégration sociale dans un groupe souhaité) et le vêtement de seconde main, comme une solution économique pour l’habillement des plus démunis .

Ces symboles font l’objet d’installations, généralement à taille réelle, essentiellement constituées de sculptures composées de bâches imprimées, assemblées puis rembourrées de mousse polyuréthane.

Il existe deux niveaux de lectures de ses travaux, la première purement visuelle, volontairement esthétique en contradiction avec la violence du propos. L’objet est parfaitement reproduit, proche du réel que j’appelle le « ready made MADE » ; celui-ci ayant pour but de retenir l’attention du regardeur.

L’idée étant d’inclure tout les publics pour ensuite aborder la seconde lecture, celle du questionnement :

« Qu’évoque (par exemple) une installation reproduisant 8 machines d’un lavomatic à l’échelle 1 ? ».
« Qui sont ceux qui les utilisent et pourquoi ? ».

Cette volonté d’accompagner le regardeur jusqu’au propos de l’artiste est un démarche sociale et volontaire : « je vois, je comprends, je m’intéresse, je dialogue ».

Parlez d’exclusion dans son travail passe avant tout par la volonté de ne pas exclure : « boucler la boucle ».

[CYRIL LE VAN]

PARCOURS

Né à Saint Denis (93). Vit et travaille à Toulouse (31)

 

2012

[Very Fake Store, Paris, Sergeant Paper Artstore, 03.2012]

RAW art fair, Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 02.2012.

Galerie Valérie Schwindt-Kleveman, Osnabrück (Allemagne) 02.2012.

Ecole des Beaux-Art de Besançon (France) 02.2012.

Galerie Alain Daudet, Toulouse (France) 02.2012.

Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 03.2012.

La ZAC, Brest (France) 03.2012.

Art & Antique Fair Hertogenbosch, Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Be) 04.2012.

Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Belgique) 04.2012.

CHU, Limoges (France) 06.2012.

Festival « Les Marmites Artistiques », campus universitaire de Nanterre (France) 06.2012.

Gallery Judy Straten, Horst (Pays-Bas) 06.2012.

Festival « Faites de l’image », Toulouse (France) 07.2012.

Art Nocturne Knocke, Galerie Van Campen & Rochtus, Anvers (Belgique) 08.2012.

Contextile 2012, Contemporary Textile Art Triennial, Porto (Portugal) 09.2012.

Galerie municipale Robespierre (résidence), Grande Synthe (France) 09.2012

 

2011

Salon PLAYTIME, Paris (France) 01.201.

For Art Gallery, Lille (France) 01.2011.

Leslie’s Art Gallery, Bridel (Luxembourg) 02.2011.

Salon PLAYTIME, Tokyo (Japon) 02.2011.

Adidas Original’s et le Citadium Beaubourg, Paris (France) 03.2011.

Lille Art Fair, For Art Gallery, Lille (France) 03.2011.

Salon PLAYTIME, New York (USA) 03.2011.

Salon CONTRASTE, Roubaix (France) 03.2011.

La Nuit de L’Instant, Marseille (France) 04.2011.

Festival “Défense de nettoyer en marche », Ronchamp (France) 05.2011.

Art Fair Madrid foto, galerie Ego (Espagne) 05.2011.

Lycée Myriam, Toulouse (France) 05.2011.

Festival SUPERNOVA, Montpellier (France) 05.2011.

Biennale d’Art Contemporain Armoricaine, Musée de St Brieuc, (France) 10.2011.

Paysages Synthétiques, Musée Saint Raymond, Toulouse (France) 10.2011.

Flux Laboratory, Carouge (Suisse) 11.2011.

Galerie Arcuterie, Poitiers (France) 12.2011.

2010

Galerie Lacen, Paris, (France) 03.2010.

Galerie Ego, Barcelone, (Espagne) 03.2010.

Galerie de l’Ecole nationale des Beaux-arts, Shenyang (Chine) 04.2010.

Art Fair Madrid foto, galerie Ego (Espagne) 04.2010.

Galerie LI space, Pékin (Chine) 05.2010.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 5.2009.

In situ, Strasbourg, (France) 06.2010.

Galerie Artempion, Vincennes (France) 06.2010.

Salon Who’s next in Paris (France) 09.2010.

Galerie Bordelaise Michard Ardilliers, Bordeaux (France) 09.2010.

Art Fair Slick, galerie Studio 55 , Paris (France) 10.2010.

MICS, Monaco (France) 11.2010.

Art Fair St’Art, galerie Heine, Strasbourg (France) 11.2010.

Galerie Studio 55, Paris (France) 12.2010.

 

2009

Festival Rio Loco, Toulouse (France) 06.2009.

Salon Première Classe, Paris (France) 10.2009.

Résonnance de la biennale de Lyon, L’épicerie moderne, Feyzin (France) 10.2009.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 11.2009.

 

2008

Lieu commun, Toulouse (France) 2.2008.

Le BBB, Toulouse (France) 9.2008.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 11.2008.

2007

Galerie la menuiserie, Rodez (France) 4.2007.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 6.2007.

 

2006

Festival Tirage Limité 6, Toulouse (France) 9.2006.

Galerie l’atelier, Toulouse (France) 10.2006.

GALERIE

 

Read More

FOCUS I CLAIRE DENIAU | FRANCE

FOCUS I CLAIRE DENIAU | FRANCE

DÉMARCHE

Les œuvres de Claire Deniau sont guidées par la volonté de réinvestir le désir – pas celui constamment imposé, exploité et manipulé par notre société de consommation –  le désir « originel », oublié et dissimulé.

Le désir en tant que quête incessante vers ce qui ne peut être saisi, vers l’absolu pour libérer et raviver l’imaginaire. Le désir comme pulsion de vie.

C’est l’acte de peindre qui constitue pour elle le mode d’exploration le plus révélateur de cette quête.

D’une peinture émerge une autre peinture, puis une autre encore, dans une gestuelle obsessive et sans fin, un cheminement perpétuel vers l’œuvre ultime.

La peinture à l’huile impose sa propre temporalité. C’est un acte de résistance. Le temps de séchage offre un détachement et une réflexion quasi inexistante dans un monde obsédé par la performance immédiate.

Ce temps loin de la toile lui permet d’étendre sa recherche à la gravure, au dessin, à la vidéo et au livre d’artiste.

[EN SAVOIR PLUS SUR L’ACTUALITÉ DE L’ARTISTE]

PARCOURS

Vit et travaille à Paris

2005/2007
Central Saint Martins College of Art & Design, London MA Fine Art

2000/2004
Central Saint Martins College of Art & Design, London BA (Hons) Fine Art.

1999/2000
Chelsea College of Art & Design, London
Fine Art Portfolio Development – Painting & Drawing.

SOLO SHOW
2009/2010
Entre-deux, Musée Fragonard, Maisons-Alfort 2004
Réminiscences, Cité Internationale, Maison d’Italie, Paris

GROUP SHOWS
2012
Remarkable Place, The Keep, Reading
International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds

2011
Project 101, The Lab Gallery – New York
The London Art Book Fair, Whitechapel Gallery – London
At Play 3, South Hill Park Art Centre – Bracknell
101, Wild Pansy Press Project Space – Leeds
14th International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds

2010
Visions in the Nunnery, The Nunnery Gallery – London
The London Art Book Fair, Whitechapel Gallery – London
13th International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds
The Anthea Turner Prize – London

2009
The NY Art Book Fair, P.S.1 Contemporary Art Center, New York
AM Bruno Artist Books, Bookartbookshop, London
Bristol Artist bookfair, Arnolfini Gallery, Bristol
12th International Leeds Artists’ Book Fair, The Parkinson Court, Leeds

2008
Manchester Artist Book Fair, Manchester School of Art, Manchester
Liverpool Artist Book Fair, Liverpool Independent Biennale – Liverpool

2007
MA Fine Art Degree Show, Central St Martins College of Art and Design, London
II.472, The Bargehouse, London 2006 Identikit, Temporarycontemporary, London
Works on Paper, Flux Factory, New York
Another Product, Cornerhouse, Manchester

2005
Contact, Espace Lhomond, Paris
Sedicious Delicious : a ‘Taste of Art’, Crawford Arts Centre, St Andrews
Project 142, London Fraenkelstein Salon, London

2004
BA Fine Art Degree Show, Central St Martins College of Art and Design, London
Food, Glorious Food, Visual Art Centre, Scunthorpe, North Lincolnshire

2003
Obsessions, Five Princelet Street, London
Mutiny, The Bargehouse, London

2002
Bite, The Menier Gallery, London
Hunting Art Prize, Royal College of Art, London

2000
Continuing Studies Summer Show, Chelsea College of Art & Design, London

COLLECTIONS
Tate Gallery collection, London : the artist book « vision – painting – monet »
Jacqueline Frydman, Passage de Retz, Paris.
Private collections

CURATORIAL PROJECTS

2002
BITE, The Menier Gallery, London
An exhibition of 35 emerging artists.
Curated with Cinzia Cremona, Mel Jennings, Carol King,Tracey Newton – Inghamand
Julian Richards.

GALERIE

VIDEO

Read More

TOBIAS WENZEL | RECENT WORK | BERLIN

TOBIAS WENZEL | RECENT WORK | BERLIN

FOCUS

Tobias Wenzel est né et travaille à Berlin.

Il a étudié les arts et l’architecture à l’Université des Beaux Arts de Berlin et est depuis 2003 professeur d’architecture et de design à l’Université des Sciences Appliquées de Reichenbach.

S’exprimant à travers la peinture, le dessin, la sculpture et la photographie, Tobias Wenzel explore les relations qui se jouent entre ordre et coïncidence, couleur et texture, ligne et forme, laissant volontairement apparaitre les traces de son intervention dans le processus de réalisation de ses peintures.

Ces différentes propositions se déclinent alors en séquences, s’ordonnent en thèmes qui se rejoignent.

Même si certains des éléments que l’on retrouve dans les peintures de Tobias Wenzel sont empruntés au monde réel ou y font référence – situés dans leur nouveau contexte abstrait, ils ne font plus alors référence qu’à eux-mêmes.

Les œuvres de Tobias Wenzel irradient d’une incroyable présence qui les rendent étonnamment éloquentes en dépit de leur langage purement abstrait.

[Voir le site de l’artiste]

Read More

facebook marketing